Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

mon maître

Publié le 24 Février 2014 par F/.

Je me demande si on n'est pas maudits avec les chauffeurs de taxis. Ou alors il y a un truc de caméra cachée qui court depuis 5 ans. OK, on sait tous que c'est "normal" de tomber sur des tarés de temps à autre, et une course peut être longue, et discuter avec des gens qu'on ne connaît pas et qu'on ne reverra jamais constitue la plupart du temps une expérience assez intéressante, même si ça vire souvent au WTF intégral (mon jeu à moi, c'est de m'inventer des détails autobiographiques, genre j'ai deux filles, ou mon beau-frère est un agent du Mossad - ma femme rigole, c'est l'essentiel). Le fait est que, chaque fois qu'on revient d'un aéroport, maintenant, on tombe sur un cas en or massif : le facho puissance 10, le technicien qui nous explique tout de son travail du lever au coucher, le garçon qui balance à mort sur ses clients connus, etc. Hier, peu avant minuit, on a encore déniché une pépite. Un type d'une soixantaine d'années qui soulève notre valise de 23 kilos malgré nos recommandations et nous affirme derechef que "c'est pas lourd du tout" (une formulation littérale qui aurait dû nous alarmer) - l'entame idéale pour nous expliquer, sitôt les portières bloquées, qu'il pratique les arts martiaux "conscients" avec un maître chinois qui s'est marié avec une femme qui faisait de la polyarthrite - et c'est parti pour une demi-heure de show non-stop : "Les arts martiaux conscients, c'est à l'intérieur que ça se passe mais il faut des années et des années de pratique, les intellectuels, ils sont incapables de comprendre, l'important est de ressentir les choses. Mon maître, il peut fendre une brique avec un billet de 1€, il faut pas le chercher. Il ne fait pas de boxe sinon il tuerait les gens. Il peut projeter un homme à dix mètres juste en le touchant, comme ça" (il serre le poing). "Tenez, je vais vous montrer une vidéo." (et donc, notre gentil chauffeur sort son iPhone et commence à pianoter sur l'autoroute, et ma femme me serre le bras comme si elle était en train d'accoucher, et le type râle parce qu'il ne trouve pas son site - "vous avez un Samsung, vous ? Non mais je crois que c'est mieux."). "Le maître de mon maître, il n'y en a pas dix comme lui dans le monde. C'est des arts martiaux basés sur ce qui se passe à l'intérieur du corps. Mon maître il n'a pas besoin de dormir, une fois j'étais avec lui en Chine et il dormait une heure par nuit. Et son maître à lui il avait huit maîtresses et ce n'était pas un problème du tout, et mon maître il pouvait boire deux bouteilles de vin à la suite, et du Whisky, et des bières. Mon ex-femme elle ne voulait pas que je fréquente mon maître. Mon maître il peut enlever la nicotine d'une cigarette rien qu'en la touchant, comme ça.

- Et pour votre boulot, c'est utile, des fois ?

- Oh non, je fais ça pour la santé. J'ai une bronchiolite chronique mais je ne me soigne pas, c'est pas la peine : avec les arts martiaux conscients, les microbes, ils disparaissent. Seulement, ça prend du temps. Les intellectuels ils ne peuvent pas comprendre. C'est la chaîne ligamentaire qui travaille, on ne vous voit pas bouger parce que tout se passe à l'intérieur.

- Et sinon, vous ne venez pas de laisser passer la Porte de Bagnolet, là ?

- Ah si. Mais on va passer par le centre de Paris, c'est mieux.

- Non, c'est pas mieux (ici intervient ma femme, dont l'agacement devient palpable). En fait vous vous êtes trompé parce que vous cherchiez des vidéos sur votre téléphone.

- Je ne me suis pas trompé, c'est juste que j'ai laissé passer la sortie.

- Oui donc vous vous êtes trompé.

- Regardez ça (il nous tend son écran) : c'est pas du pipeau comme les moines shaolin, hein, c'est pas du folklore. Le type, mon maître il le touche du bout du doigt, il lui brise la colonne vertébrale. Et au fait, sinon, vous étiez à Rome, c'est ça, vous êtes italiens ?

- Pas trop, non.

- Ah bon."

J'ai fait des recherches sur ce truc corps/énergie/conscience : évidemment, ça existe, ça s'enseigne et tout. Le seul truc, c'est que je ne suis pas certain que ça nous aurait aidés énormément si on s'était emplafonnés un 12 tonnes sur l'A3. "Le corps ne bouge pas,tout se passe à l'intérieur" : la définition parfaite de la mort par hémorragie interne.

55€ plus tard, nous descendons 200 mètres avant chez nous et nous continuons à pied. Ma femme prétend que c'est à cause du distributeur, et qu'on n'allait pas s'emmerder à remonter en voiture après. En vrai, je sais bien que c'est parce qu'elle ne veut pas que ce type (qui, si on résume, a découvert le secret absolu pour picoler, baiser, et fumer sans relâche et sans conséquence) sache où on habite. Des fois qu'il cherche un disciple.

Commenter cet article

Drunk Soul 28/02/2014 20:40

Ahahahahahahaha...
( Pardon, mais c'est trop bon... )

varga 24/02/2014 23:11

Excellent texte magnifiquement écrit qui m a bien fait rire..