Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

la v ie c on t i nu e

Publié le 17 Novembre 2015 par F/.

la v ie  c on    t       i        nu             e

Nulle part dans le Coran il n'est fait mention du nombre de jeunes femmes attendant le martyr au paradis (l'imam Al-Bayhaqi, spécialiste reconnu du hadîth, accordait 500 épouses, 4 000 vierges et 8 000 femmes mariées à chaque homme ; d'autres analystes se montrent plus mesurés), ni d'ailleurs de la plaisante rumeur selon laquelle ces énigmatiques créatures ne seraient réservés qu'aux martyrs en question - en vérité, il semblerait que tout musulman mâle y ait droit (pour les femmes, comme on dit sur Facebook, c'est plus "compliqué" : a priori, elle seraient réunis à leur époux dans l'au-delà, mais celles qui en ont eu plusieurs sur Terre pourraient choisit le meilleur).

Plus embarrassant : dans sa Lecture syro-araméenne du Coran, non traduite à ce jour, le philologue allemand Christoph Luxenberg postule que cette histoire de vierges pourrait n'être que le fruit - c'est le cas de le dire - d'une regrettable erreur de traduction. En se penchant sur l'équivalent syriaque de certain terme arabe, Luxenberg se demande si le mot "houri" ne signifierait pas en réalité raisins blancs, et non vierges aux grands yeux comme on le pensait jusqu'alors. Alors certes, le Chablis au verre, en terrasse à Paris, ce n'est pas spécialement donné. Mais quand même : tout cela ne serait-il pas un peu excessif ?

***

Merci aux bonnes âmes dont le seul commentaire aux récents évènements s'est borné, dès les premières heures, à déclarer qu'elles "savaient que [ça] allait forcément arriver un jour ou l'autre" de nous fournir un peu plus de précisions pour la prochaine fois - du type lieu, date et signalement des tueurs, par exemple.

***

Parfois (samedi matin, 8h) vous ouvrez un livre au hasard comme on tire le Yi King, et on dirait que la réalité, très irritée, s'est levée soudainement de son siège en velours pour venir vous gifler en vous tenant par les cheveux.

"A minuit commence le tapage annoncé par les bonnes gens. Des bruits terribles font trembler les murailles, une nuée infernale flambe sur les lambris ; en même temps, un grand vent souffle et les battants des portes s'ouvrent avec rumeur.

Un damné, en proie aux démons, traverse la salle en jetant des cris de désespoir."

Les Illuminés, Nerval.

***

Ces gens, au-delà des fidèles et des proches, que vous ne connaissez pas, ou si peu, ou de si loin, ces gens à qui vous n'avez pas parlé depuis des lustres, ces gens dont vous ignoriez parfois qu'ils possédaient votre numéro de téléphone parce que vous, vous n'avez pas ou plus le leur - ces gens que vous avez failli oublier et qui, au cœur de la nuit, ou le lendemain, ou un peu plus tard, vous écrivent pour vous dire qu'ils sont là, et vous demandent s'ils peuvent aider, et vous assurent qu'ils vous serrent contre leur cœur - et en cet instant, vous savez que c'est rigoureusement vrai : merci, vraiment.

Commenter cet article