Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

disparaître ici

Publié le 5 Mai 2016 par F/.

disparaître ici

Chaque jour, la liste des sujets qu’il était devenu impossible d’aborder sans se faire vilipender, vouer aux gémonies ou traiter de fasciste, quel que soit par ailleurs le camp que l’on avait choisi – le fait de ne pas en choisir ne vous attirant évidemment les bonnes grâces de personne –, cette liste, donc, ne cessait de s’allonger, et commençait à ressembler à une litanie d’erreurs attendant seulement d’être commises. Nuit debout, couchée, gauche ou de droite (comment ça, “droite” ?), pour ou contre la fessée consentante, vegan psychorigide ou carniste aux jouissances coupables, féministe pour les femmes contre les hommes qui n’étaient pas féministes par respect pour les femmes, il tremblait désormais à l’idée de donner son avis sur un résultat de handball, de publier une recette de clafoutis aux abricots ou de faire part de son désarroi quand une personnalité vaguement aimée venait à disparaître : car qui pouvait certifier que, sous le vernis d’apparente innocuité, ne se dissimulait pas une idéologie nauséabonde, d’autant plus pernicieuse que son propagateur même ignorait qu’il en était porteur ? Peut-être pourrait-il se féliciter du beau temps revenu (à condition que le beau temps revienne partout et tout de suite) ou mentionner, en passant, que son chien était mort, s’il n’insistait pas trop sur le fait que c’était « son » chien : a priori, il ne perdrait que deux ou trois amis. Bien sûr, il restait toujours la possibilité d’expliquer que l’on allait se « tenir à l’écart » des réseaux pendant quelque temps. Mais entre les rares émotifs vous assurant que plus rien ne serait pareil sans vous, et l’écrasante majorité invisible vous accablant d’un silence auquel vous pouviez trouver mille significations, même la retraite paraissait une option audacieuse. Au fond, mieux valait ne rien faire et ne surtout pas s’en justifier – tenter, en somme, une sorte de présence par l’absence. Si la manœuvre n’avait rien de glorieux, au moins ne vous assimilait-elle pas tout de suite au fils caché d’Hitler et de Staline.

Perdu pour la suite, Hubert Giroud

Commenter cet article