Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

america

Publié le 31 Mars 2009 par F/.

Cette nuit, j'étais déjà arrivé au chalet où nous allons passer une partie du mois d'août. Une lumière orange baignait les flancs nocturnes du Mont Blanc et des escaliers montaient dans les ténèbres, fleurant bon le pin et la tiédeur. Nos amis, installés avant nous, avaient déjà mis un film . Sous les étoiles, dans le champ tout proche, un âne brairait avec entrain, et la forêt tremblait presque - de joie, de terreur. J'ai souri aux autres. "C'est bien, non ?" Je dois être démocrate.


 
Plus je me penche sur l'affaire du kidnapping du bébé Lindbergh (qui tient une place importante dans Les Mendelson 2, plus il me semble évident que Bruno Hauptmann était innocent. La section du site du FBI qui lui est consacré est un modèle de mauvaise foi lymphatique.



Sans le vouloir, et en l'espace de quelques semaines, j'ai réussi à me désintéresser totalement de l'actualité politique et économique. Il y a trop de bons livres. Dernière merveille en date : Sortilèges de l'ouest, de Rob Schultheis, chez l'ami Gallmeister. Les dernières lignes du chapitre consacré à Los Angeles m'arracheraient des larmes : L'obscur et le sauvage sont partout, en premier lieu au fond de nous, alors que nous quittons la Cité d'Or pour arpenter la terre primitive et toujours peuplée de fantômes.

http://www.bergoiata.org/fe/Paysages3/landscapes_csg085_spider_rock(arizona).jpg

commentaires

cinq cercles

Publié le 30 Mars 2009 par F/.

Gloire à lui : le Transhumain a mis la dernière touche, sur son site, à son analyse-fleuve de la La Mémoire du vautour.

http://www.loup-ours-berger.org/images/vautour_fauve_vercors_chama.jpg


Journée à Fontainebleau hier avec ma soeur et sa petite famille. Le grand-père de mon beau-frère (si) tripote un téléphone pendant deux heures en étudiant le mode d'emploi à la loupe. Un sourire : "Philips a fait des progrès mais c'est pas encore ça."
Il repose doucement sa loupe. Comment ne pas adorer cet homme ? Il a cent deux ans.
commentaires

wanted

Publié le 28 Mars 2009 par F/.

Si quelqu'un se sent de créer un blog qui tue à propos de La Brigade Chimérique, série BD en six volumes co-scénarisée avec Serge Lehman et dessinée par Gess, il est plus que welcome : le premier tome sort dans quelques mois et il s'agit de faire monter le buzz, matériau à l'appui. Récompense ? Les BD en question, d'autres trucs secrets et notre infinie reconnaissance.
commentaires

un jour comme ça

Publié le 27 Mars 2009 par F/.

Comme si le monde n'allait pas assez mal, voici qu'on nous annonce un nouveau single d'Ophélie W.



D'après le site de mon éditeur russe, Le Syndrome Godzilla s'est écoulé à 5000 exemplaires en moins de 48 heures. J'ai du mal à savoir si c'est une blague ou pas : dans le doute, je prépare mes valises.



Le troisième album des Rakes renferme quelques joyeuses pépites énervées, mais je dois être le seul à regretter la nonchalance pop du précédent (voire le seul à me soucier des Rakes).



Jeudi prochain, grosse, grosse journée : je revois ma chère copine Valérie Zenatti (j'ai remarqué que la fréquence des retrouvailles amicales était à peu de choses près inversement proportionnelle à l'éloignement géographique des personnes concernées) puis je file à une réunion de représentants chez Gallimard jeunesse, et j'anime enfin une soirée autour de l'ami Claro - pour ceux d'entre vous qui ne seraient pas encore au courant.


 
En faisant des recherches sur Vikram Seth, que je viens d'interviewer, j'ai appris que le monsieur avait demandé £ 200 000 pour son deuxième bouquin, 500 000 pour le troisième et 1 400 000 pour le quatrième. J'ai du mal à savoir si c'est une blague ou pas : dans le doute, je prépare mes valises.
commentaires

le croire pour le voir

Publié le 25 Mars 2009 par F/.

Pas sûr qu'il y ait, cette année, un film que j'attende plus que celui-ci :

commentaires

je suis très calme

Publié le 25 Mars 2009 par F/.

Je viens de terminer le premier jet d'un roman jeunesse. Il n'est pas très bon. Plus le temps passe et moins je suis satisfait de mes premiers jets. J'essaie de me dire que c'est normal. De toute façon, je suis arrivé à un stade où changer de méthodologie serait à peu près aussi agréable que de se couper le petit orteil. Laissons reposer.



Les Mendelson 2 : David et Leah, mes deux personnages principaux, sont devenus non pas des amis, mais des intimes. Je considère leur parcours avec un mélange d'admiration et de pitié. Dans un roman de fantasy, le personnage principal ne meurt pas, ou alors héroïquement. Le réel, c'est ce qui ne fait sens que si un écrivain s'en occupe.



Hier après-midi, l'agent de Michael Moorcock m'appelle pour me demander mon adresse. Après un an de tergiversation, les contrats sont, dirait-on, bouclés. Bien sûr, je ne les ai pas encore entre les mains, et il reste à espérer qu'ils soient conformes à ce que nous avons collectivement décidé, mais tout de même : Elric n'a jamais été aussi proche.


Je voulais écrire un truc sur le Pape, hier. J'étais super en colère. "Si on n'y met pas l'âme, si les Africains n'aident pas [en engageant leur responsabilité personnelle], on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, ils augmentent le problème." J'ai beau retourner cette phrase dans tous les sens, je ne vois vraiment pas en quoi le fait de mettre une capote peut "augmenter" quelque problème que ce soit : si demain tous les gens qui baisent enfilent des préservatifs (et utilisent des seringues propres), dans trente ans, l'épidémie est éradiquée, point final. D'un autre côté, prétendre que le Pape est responsable de millions de morts à venir, c'est aller un peu loin : que je sache, il n'empêche personne de se protéger, il ne dit pas que le préservatif n'est pas fiable. Pas dans ce discours en tout cas (je ne connais pas les autres). Le problème, de toute façon, c'est de lâcher des déclarations sujettes à interprétation sur un sujet aussi brûlant : on ne peut tout simplement pas se le permettre. En d'autres termes, le meilleur service que Benoît XVI pourrait rendre à tous ceux qui se battent contre le Sida, c'est de fermer sa gueule.
commentaires

godzilly

Publié le 23 Mars 2009 par F/.

Les experts estiment le marché du livre et sont difficiles d'accord: un pilote de 5 millièmes de la nouvelle édition du roman de Fabrice Knee «syndrome Godzilly» (Fabrice Colin "Le Syndrome Godzilla"€) est mis en œuvre dans les 48 heures - si vite que les livres ne sont pas suffisants, même pour la navigation dans le capital le plus grand shopping ...
Lecteurs russes sont déjà bien conscients que le nom et permanente des visiteurs de notre site savent que le "syndrome Godzilly", en substance, est un mot nouveau dans le genre, qui écrivent très peu nombreux et très populaires auteurs, comme Bernard Verbera et Ryu Murakami.
De la rédaction: une autre édition de ce roman Fabrice Knee «syndrome Godzilly» - très élégant, très peu d'écrivains contemporains étrangers - seront publiés dans un proche avenir, et l'honneur de son nouveau design sera décerné le gagnant est déclaré Publishing Group «RIPOL Classic» la compétition internationale de jeunes designers. Ne la manquez pas !
commentaires

chelsea girl

Publié le 21 Mars 2009 par F/.

Merci à JB Coursaud, passeur fanatique, et à Herbert Tobias, le photographe (et aussi l'homme, prétend la légende, qui lui donna son nom), pour cet ahurissant portrait de Nico, révélée enfin comme la princesse qu'elle était en dedans et non comme, par exemple, la mère du fils d'Alain Delon ou le fantôme / junkie d'une Factory fumeuse :

http://www.kulturprojekte-berlin.de/uploads/pics/Herbert_Tobias_Nico_im_Cocktail_72dpi_03.jpg


commentaires

aller/retour

Publié le 20 Mars 2009 par F/.

Entendu ce jour à la radio : "pour votre santé, bougez plus." Plus que quoi ? Vous m'espionnez ?



Malgré la crise, je continue de causer. J'étais ces jours-ci à Nevers, où j'ai revu (trop brièvement) mon copain François Place et le pétillant Hubert Ben Kemoun. Egalement présents : Christine Beigel (une autre potesse de la Réunion), Jean-Luc Luciani (dont le seul défaut est d'être marseillais) et l'ombrageux mais ô combien talentueux Marcus Malte. Entre rumeurs rigolotes et jérémiades-pour-la-forme, les dîners d'hôtel de province entre auteurs jeunesse s'apparentent parfois à de grands moments de n'importe-quoikisme mondain, mais on y mesure surtout la chance qu'on a de faire un boulot pareil.



Et donc, je suis en train de bosser sur le deuxième tome des Mendelson, qui parlera notamment de nazisme et de cartoons - en tout cas, c'est comme ça que je compte le vendre. Le premier volume sort dans quelques semaines : les blogeurs/euses et critiques qui aimeraient en causer en avant-première sont  invités à me contacter en privé. A mes heures perdues, je lis : Golden Gate, roman en sonnets de Vikram Seth traduit par l'ami Claro, un objet fantabuleux et déconcertant à plus d'un titre, dont je dirai prochainement tout le mal que je pense sur le site fluctuat (interview de l'auteur en prime). Après ça : la surpuissante Odyssée barbare de Sada : il est grand temps.
commentaires

histoire d'un mariage

Publié le 17 Mars 2009 par F/.

Une critique du bouquin d'Andrew Sean Greer, et le petit entretien qui va avec.
commentaires
1 2 > >>