Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

faites monter

Publié le 15 Mars 2009 par F/.

On parlait il y a quelque temps de la mort d'un acteur et de la relative indifférence que celle-ci pouvait nous inspirer dans la mesure où nous ne connaissions pas personnellement l'homme, et où ce qu'il avait à offrir au monde avait été offert depuis bien longtemps déjà. Je ne connaissais pas "personnellement" Bashung mais j'avais cru comprendre qu'il avait l'intention d'enregistrer un nouvel album, et tout le monde voyait bien qu'il se battait comme un lion. C'est peu dire que sa mort est une sale nouvelle : les tristesses surannées, les ombres équivoques, cette poésie sauvage que les autres écrivaient pour lui et qui n'appartenait pourtant qu'à son timbre - c'en est fini de tout ça et personne, dans le paysage musical français contemporain, ne rallumera le flambeau. Il y avait chez ce type quelque chose de l'ordre du mage et de l'absinthe : jamais une voix, de ce côté-ci de la mer, n'avait fait éclore en moi tant de paysages.
Qu'on me disloque / Qu'on me dispatche / Qu'on m'évapore : d'accord. Mais ça prendra vraiment du temps.
Commenter cet article