Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

a league of their own

Publié le 27 Avril 2010 par F/.

"In an age dominated by Lady Gaga and albums sung by laptops, it is such a relief to know that music this beautiful, this unique, this human, still exists." Le reste de cette critique sans filet du High Violet de The National (une merveille, décidément, avec ses climax embrumés et ses litanies désenchantées à la BEE - "it's a hollywood summer / you never believe the shitty thoughts i think / we had friends out for dinner / when i said what i said i didn't mean anything / we belong in a movie / try to hold it together till our friends are gone / we should swim in a fountain / I do not want to disappoint anyone", ce genre) se trouve ici, et me décourage un peu d'en écrire plus. Après sept ou huit écoutes, je dois en tout cas me rendre à l'évidence : si l'expression "rock indépendant" a encore un sens, personne, aujourd'hui, n'arrive à la cheville de Matt Berninger et de ses sbires.

 

Commenter cet article

Olivier R 06/05/2010 16:17


Presentation sur la PitchforkTV, avec trois morceaux. L'occasion de voir et entendre une magnifique et réverbérée version de Terrible love qui arrive à concilier la mélancolie poisseuse comme une
brume de mer de l'album avec une montée finale énervée qui donne le frisson.
Très belle et riche version de Little Faith aussi.


dave 06/05/2010 15:09


énorme...


chris 28/04/2010 22:21


Couldn't agree more. Je suis tombé dedans avec Sad Songs et depuis j'attends chaque album comme un addict attend sa dose de métadone.