Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

anti-tout

Publié le 10 Avril 2013 par F/.

 

Frigide Barjot est sur tous les fronts. Elle se démène, elle s'agite, on sent qu'elle tient là la cause de sa vie. Le 27 mai 2012, nous apprend Wikipedia, elle a créé le « Collectif pour l'humanité durable », qui dénonce les mesures de François Hollande visant à permettre le mariage entre personnes de même sexe, mais également la simplification de l'accès à l'IVG, le droit à l'euthanasie ou encore le renforcement juridique du principe de laïcité. Cette femme est incroyable. Au sens de "on a du mal à croire qu'elle existe." Que veut-elle, au fond, d'où vient-elle, qu'est-ce qui lui donne la force et la volonté de se battre ainsi ? Croit-elle en l'amour, a-t-elle de vrais espoirs, de véritables rêves, voulons-nous les connaître ? Je suis perplexe. Perplexe, surtout, vis-à-vis des gens qui se rangent sciemment derrière sa bannière. J'imagine ces gens sur leur lit de mort, faisant le bilan de leur existence. Souriront-ils à l'évocation de ces manifestations, y penseront-ils avec tendresse ou fierté ? Se diront-ils "au moins, j'ai fait un truc bien dans ma vie, j'ai essayé d'empêcher les homos de se marier ?" Ou mieux : "j'ai tenté de protéger les enfants" ? Dans les commentaires d'une tribune aussi triste que nécessaire, un opposant modéré rappelle que "le Mariage a de tout temps été celui d'un homme et d'une femme en vue de protéger les enfants qui en naîtront." Ah, très bien. Donc, on ne devrait pouvoir sa marier que si on fait des enfants, c'est ça ? J'attends la loi afférente avec impatience. Tout comme celle qui interdira aux intégristes de procréer. Je suis fatigué, en fait. Fatigué de devoir écrire là-dessus encore, de sentir que je le dois, parce que ceux d'en face ont soudain trouvé dans ce combat l'occasion de déployer une énergie qu'on ne leur soupçonnait pas, et qui ne prend sa source que dans une sainte et absurde terreur. Fatigué de la tolérance dont nous faisons preuve vis-à-vis de l'incroyable déchaînement de violence de ce qu'il faut bien appeler "le camp adverse". Il y a eu des envois d'excréments, ces jours-ci, des tabassages en pleine rue, des menaces de mort, des outings sans sommation; le GUD s'est réveillé - tout ceci est notamment évoqué dans cet article. Les responsables (?) de la manif pour tous se raclent la gorge. "La LMPT condamne tout acte violent, toute expression d'homophobie ou d'intolérance quelle qu'en soit la forme." Oui, oui, on sait, vous n'êtes pour rien dans la montée de cet atroce climat d'homophobie, vous avez même des amis gays et, oui, on a compris, quiconque assimile les "anti-" à des homophobes opère un dangereux amalgame, c'est bien connu. D'ailleurs, vous adorez les homos. Vous ne frémiriez pas un instant à l'idée que votre fils unique puisse prendre la queue d'un autre garçon dans sa bouche ou dans son cul, vous n'avez pas spécialement envie que les choses restent "comme avant", vous ne pensez pas que l'homosexualité est un truc qui peut se soigner. En fait, vous voulez juste protéger les gens d'eux-mêmes ; ils ne le savent pas, mais ils vous remercient. Wilfred aussi.

 

 

Commenter cet article

Hélène 15/04/2013 18:22

oui oui ça fait du bien ! j'ai l'impression de n'entendre qu'eux (les "anti"). Mais j'ai un peu la flemme, je l'avoue, de débattre ou d'aller manifester pour cette loi qui pour moi est une telle
évidence ! se battre contre les droits de quelqu'un, je n'arrive pas à comprendre. vivement dans 50 ans qu'on en parle plus. et que ça paraisse "normal" à (presque) tout le monde (ce fut le cas
pour l'abolition de l'esclavage ou le droit de vote des femmes par exemple, qui en leurs temps ont soulevé des débats semblables). Evidemment dans 50 ans ils auront trouvé d'autres causes comme
prétexte à débiter des conneries plus intolérantes et absurdes les unes que les autres. pour ça on peut leur faire confiance.

Pascale 13/04/2013 17:43

C'est absolument effarant en effet de voir des gens se ranger avec enfants, crucifix et bonne conscience derrière cette follasse. Leur aigreur bien-pensante (au mieux), leur haine violente (au
pire) foutent vraiment la gerbe. Mais bon, la loi est votée, il va bien falloir qu'ils la mettent en veilleuse. Quant aux fachos du style GUD, casser les gueules qui ne leur reviennent pas est
malheureusement leur sport favori depuis toujours...

J Bouchonville 10/04/2013 09:36

Merci pour ce texte. Vous n'avez pas idée d'à quel point sa lecture m'a fait du bien. Ces derniers temps j'ai l'impression de vivre entourée de dingues. Clairement vous n'en faites pas partie, et
c'est un constat rassurant.