Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

avant mercredi

Publié le 30 Juillet 2013 par F/.

Ash Wednesday - mercredi des cendres : parce que le mercredi 12 septembre 2001, cette poussière grise, c'est soudain tout ce qui resta à Elvis Perkins, fils de Norman "Psycho" Perkins mort du SIDA neuf ans plus tôt jour pour jour, et de Berry Berenson, passagère du vol American Airlines Flight 11 qui quitta Boston le 11 septembre au matin pour ne jamais atteindre Los Angeles.

 

 

While you were sleeping, la chanson la plus connue - et sans doute la plus belle - d'Elvis Perkins, est remarquable à double titre. D'abord, parce qu'elle rappelle assez furieusement le In the Aeroplane Over the Sea de Neutral Milk Hotel, une des plus déchirantes pop-songs jamais écrite ("And one day we will die / And our ashes will fly from the aeroplane over the sea" - oui, une autre histoire d'avion), ensuite parce qu'elle est censée avoir été écrite avant la mort de Berry ce qui, à l'écoute des paroles, est un peu difficile à croire, pour ne pas dire impossible.


while you were sleeping
you tossed, you turned
you rolled your eyes as the world burned
the heavens fell, the earth quaked
i thought you must be, but you weren't awake
no, you were sleeping
you ignored the sun.

 

 

Les plus curieux, s'ils n'en ont pas marre d'avoir le cœur déchiré en deux, pourront aller jeter œil et oreille à la version Blogothèque/concert à emporter de ce bijou qui vaut lui aussi son pesant de larmes bienfaisantes et dorées.

Commenter cet article

olivier 05/09/2013 17:40

J'ai essayé ces 20 dernières années, au gré des déménagements, différents mode de rangement pour ma bibliothèque, par genre, pays... désormais c'est selon mon humeur, sont ensembles les livres qui
ont compté pour moi lors d'une période précise. Il se trouve que l'hiver 2012 a été consacré à cloud atlas et ensuite au dernier roman de Mitchell, j'avais quelques réticences mais il est
finalement extraordinaire, vous aviez raison. Au sortir de cette période il y eu votre roman, je l'ai lu, j'ai eu un choc (et je dois préciser que je ne m'attendais pas à ça), j'ai partagé ce
sentiment autour de moi, prêté le livre, l'offrant et les réactions étaient, dans l'ensemble positives
En ce moment, par grand chose, je lis utoya, avant mitchell et votre roman, il y avait eu, Marcel Théroux "au nord du monde", "écrivains" d'Antoine volodine et également "les jardins de kensington"
de rodrigo fresan, extraordinaire.
On peut dire d'une certaine façon que je vis dans les livres, comme mes parents et mon fils qui prend la relève tout en m'expliquant les subtilités des manga et des jeux vidéo donc ne voyez pas
malice dans mes enthousiasmes.
cordialement.

F/. 05/09/2013 17:44



Oh, merci mille fois pour ce message ! Le Théroux est dans ma pile, il m'attire énormément. Je partage votre avis sur Fresan. Bien sûr, et au risque de paraître monomaniaque, j'espère que vous
allez plonger dans Confiteor.



olivier 02/08/2013 22:14

Ta mort sera la mienne est un grand roman, point barre.
J'ai appris, beaucoup, en le lisant, sur moi, sur vous vous mais surtout sur ça.
Je ne comprends pas l'aveuglement critique, vous êtes un auteur qui parvenez, comment dire, disons ( je ne sais pas)à 'montrer'
Votre roman est rangé chez moi avec David Mitchell ( ça va je ne vous ai pas attendu)et Mc Carthy.
cordialement

F/. 05/09/2013 17:01



Alors là je pense que vous allez un peu loin dans l'autre sens. Mais c'est très (trop) gentil.