Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

ce qui ne vous tue pas

Publié le 20 Janvier 2014 par F/.

Un jour, il faudra réellement que je prenne le temps de dresser l'éloge collectif de la collection Terres d'Amérique, dirigée par Francis Geffard, dont je reçois les livres avec avec une plaisante et métronomique régularité. Rien à jeter parmi ces titres, et certainement pas Toutes les choses de la vie de Kevin Canty, petit bijou d'élégance et de simplicité qui dit la vie (les échecs, le cancer), l'amour (la mort, le Montana), et les combats (la rédemption, le doute) tissant la trame d'existences périlleuses et douces. "La sensation de rêve ne le quitte pas même dehors, dans le parking, même sur l'autoroute. Les phares allumés, l'après-midi qui s'assombrit, il a l'impression qu'il pourrait tendre le bras et le percer de sa main, comme du papier mouillé." Une histoire grande comme une cause perdue.

 

 


"Les publications mentionnées à l'article 1er ne doivent comporter aucun contenu présentant un danger pour la jeunesse en raison de son caractère pornographique ou lorsqu'il est susceptible d'inciter à la discrimination ou à la haine contre une personne déterminée ou un groupe de personnes, aux atteintes à la dignité humaine, à l'usage, à la détention ou au trafic de stupéfiants ou de substances psychotropes, à la violence ou à tous actes qualifiés de crimes ou de délits ou de nature à nuire à l'épanouissement physique, mental ou moral de l'enfance ou la jeunesse", prévient une superbe loi française de 1949. Heureusement, Nos étoiles contraires n'est pas un roman français. On pourrait croire qu'il parle de cancer et d'amour encore mais non, bien sûr que non : il parle de joie. C'est un bijou - & le livre préféré de ma fille.

 

 


 

"En revanche, tout ce que j'ai écrit d'autre (textes imprimés dans des revues, manuscrits, lettres), tout cela sans exception, pour autant que cela puisse être accessible ou récupéré en demandant aux destinataires (tu les connais pour la plupart, il s'agit de Madame Felice M. , de Madame Julie née Wohryzek et de Madame Milena Pollack, surtout n'oublie pas les quelques cahiers qui sont entre les mains de Madame Pollack) - tout cela doit, sans exception et de préférence sans être lu (je ne t'interdis pas d'y jeter un coup d'œil, même si je préférerais que tu ne le fasses pas, en tout cas personne d'autre ne doit y jeter un coup d'œil) - tout cela sans exception doit être brûlé et je te prie de le faire le plus tôt possible."

Franz Kafka

[Et heureusement, en matière de dernières volontés, Max Brod n'était pas trop un homme sur lequel on pouvait compter.]

Commenter cet article