Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

cépa kong

Publié le 19 Janvier 2013 par F/.

Coïncidence ? I think not. Sur les paquets de cigarettes Camel, on a longtemps pu distinguer le facétieux Manneken Pis de Bruxelles, ainsi que la silhouette d'un lion (qui apparaît notamment sur le drapeau flamand) - soit deux symboles incontournables de la Belgique.

 

 

Les distinguez-vous ? En fait, l'histoire est simple : le designer du paquet était belge. Pendant longtemps, il y a eu chez lui des centaines de cartouches de cigarettes, et tous ses potes venaient se servir. Je le sais parce que ce designer, c'est l'un des oncles de ma femme. Décidément, ma femme est super balaise en oncles (mais elle n'est pas belge).

 


 

Hey, c'était trop bien chez les de Fombelle hier. Des côtes de boeuf énormes, une panne de courant ingérable, un thé chinois super rare et un whisky japonais offert par une actrice célèbre : vous avez passé quatre heures chez eux et un roman s'est pratiquement écrit tout seul. L'immeuble somptueux où habite le couple, à mi-chemin entre Madeleine et Concorde, appartient au grand-père de madame. Cet ancien diplomate, qui habite toujours dans l'immeuble, n'est autre que le fondateur du CERN et a fêté cette année ses 102 ans. Son propre père, Charles de Rose, fut quant à lui l'un des pionniers de l'aviation de chasse française. Et cette fois, on a passé sous silence la famille de Timothée. Pas étonnant qu'avec un environnement pareil ce garçon (d'une gentillesse extrême, par ailleurs) écrive des merveilles comme Vango.

 


François Place, lui, nous a offert un bouquin assez génial de chez Benoît Jacques Books, ce qui m'a remis en mémoire un précédent ouvrage de ce étonnant éditeur.

 

Une merveille, ce truc. En gros, c'est l'histoire d'un oiseau qui est con mais je ne peux pas développer, il faut impérativement lire le texte à voix haute (c'est moins long que Finnegans Wake).

Commenter cet article

Lola 19/01/2013 17:25

Mon fiston (qui ne lit plus guère en français) vient de s'avaler Vango d'une traite. "Tu me le recommandes?", ai-je demandé (nous avons les mêmes goûts). "Oui" (c'est un jeune homme de peu de
mots).
Et aujourd'hui une deuxième recommandation. Il va falloir que je m'y mette.