Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

condensé

Publié le 3 Septembre 2010 par F/.

Ce qu'il faut retenir cette semaine : certains mineurs afghans disputent une partie d'importance contre la Biélorussie pendant que Laurent Fignon et Liliane Bettencourt sont remis en liberté après avoir braqué un vol Air France Express en partance pour Dubaï où la réforme des retraites est contrariée par la sortie du dernier Houellebecq mettant en cause, à Vichy, Yannick Noah et Secret Story en l'attente d'une baisse des taux d'intérêt en Chine sous la houlette d'Eric Besson, dont le mariage forcé avec Johnny Hallyday peut déboucher sur une lapidation.

 


 

Je reviendrais, d'ici quelques jours, sur le Suite(s) impériale(s) de Bret Easton Ellis, auquel la presse papier ne semble pas entraver grand-chose, comme d'habitude. Ce qui m'interpelle, par rapport à cet écrivain dont je connais les bouquins à peu près par coeur et qui reste pour moi, non pas le meilleur, si tant est que l'adjectif ait le moindre sens, mais le héraut / héros littéraire incontestable des vingt dernières années, me pose aussi question quant à la pertinence générale d'un certain nombre de critiques semblant littéralement découvrir l'auteur dont ils sont censés décortiquer le roman, alors même que ce dernier s'inscrit le plus souvent au sein d'une oeuvre, d'un système profond de correspondances innées et/ou volontaires dont la complexité fait justement toute la valeur et la beauté. Je me souviens par exemple qu'un journaliste (?) du Masque et la plume, à la sortie de Lunar Park, pensait que Bret Easton Ellis était vraiment marié à un mannequin pour la simple et bonne raison qu'il l'affirmait dans son livre. A partir de là, l'auditeur était implicitement invité à modérer ses attentes


Arcade Fire chez toi ? C'est possible.

 

Commenter cet article