Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

de l'année

Publié le 9 Juin 2013 par F/.

Il ne pleuvait pas sur Brest hier mais sur Montpellier, si : des seaux entiers. Commenter à l'envi les conditions atmosphériques restant la plus sûre façon de plomber un post, je m'attarderais pas sur le facteur bad luck ayant agrémenté la Comédie du Livre cette année - il paraît d'ailleurs que le phénomène est récurrent. Quoi qu'il en soit, j'étais ravi de retrouver les copains. Certes, je suis parti un peu comme un voleur, mais j'ai eu le temps de signer quelques livres, de rencontrer des lectrices/eurs très sympas, et de déjeuner avec Michael et Linda M., que je n'avais pas vus depuis beaucoup trop longtemps. Voir ce grand escogriffe simuler un début de malaise à la sortie des toilettes d'un pub local sous le regard consterné de son épouse ("oh, you gotta be kidding me") restera, en ce qui me concerne, le highlight de ce festival très agréable ; ça, et des interventions auprès de classes de CE1/CM1, superbement préparées. J'en ai à peu près fini avec les salons et interventions de toutes sortes, cette année, et je dois dire que je suis bien content. Rendez-vous dès septembre à Nancy, il me semble, pour de nouvelles aventures para-littéraires.

 

 


 

Une déclaration de guerre au mainstream qui rappelle les grandes années suicidaires de Talk Talk : le Field of Reeds de These New Puritans. "An album that will reward repeated listening by drip-feeding you its secrets" clame The Independent. Ouais, sûr. Disons, et même si ce n'est pas un gage de qualité per se, que la distance séparant Beat Pyramid (sorti en 2008) de ce 3e opus est largement supérieure à celle éloignant Pablo Honey de Kid A. La preuve en images et en son :

 

 

 

Les Anglais de Drowned in sound sont tombés à genoux ("Perhaps the great achievement is that, in delivering an album that invites close scrutiny, These New Puritans create an aural haven from the very lifestyle Field of Reeds challenges. Indeed, these songs elicit our full attention, they shut out emails and alarms and reminders and straight-up hijack your emotional amphitheatre. TNP strive to expose folly in the pursuit of human-made perfection and yet so nearly attain it. The nature of their triumph is spectacular"). Moi aussi : je n'écoute plus que ça à la maison et ça met une ambiance super.

Commenter cet article