Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

dérives et des rêves

Publié le 14 Mai 2010 par F/.

Cette nuit, j'ai rêvé de Pierre. Il annonçait son retour. Nous étions plusieurs à l'attendre, téléphone portable en main, et je trouvais qu'il exagérait un peu, qu'il jouait un peu sa diva, car les informations qu'il nous avait communiquées étaient pour le moins parcellaires, pour ne pas dire contradictoires. Nous (je ne sais même pas qui est "nous") nous trouvions dans un endroit assez semblable à Bergame, une placette écrasée de soleil, et l'effervescence était palpable, les gens étaient plutôt joyeux, l'été s'annonçait bien. J'étais résolu à engueuler Pierre, néanmoins : on ne part pas ainsi sans donner de nouvelles. On ne revient pas la bouche en fleur comme si de rien n'était après plus de six mois d'absence. Et puis, à mesure que l'arrivée de Pierre se confirmait, que la rumeur se répandait, j'ai compris que je serais incapable de lui faire le moindre reproche. Une sorte d'angoisse m'a étreint. J'étais jaloux de quelque chose, et je savais que ce sentiment n'avait pas lieu d'être. Je me suis réveillé. Seigneur - je suis dramatiquement incapable d'intégrer le concept même de mort.


De la lumière naît la lumière. Un album emporte tout, actuellement, passe en boucle à la maison, éraillé, criblés de balles sèches, telle la roulotte d'un obscur Docteur-Miracle, de sorte que des crotales sortent des failles, ici et là, de sorte que l'horizon se trouble de cactus et de mers exsangues : a sufi and a killer, du bien-nommé Gonjasufi.

 

http://www.random-noise.org/wp-content/uploads/2010/03/Gonjasufi.jpg

Commenter cet article