Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

entre deux eaux

Publié le 4 Mai 2011 par F/.

Peu de temps pour venir ici autant que je le souhaiterais parce que vraiment, ladies and gentlemen, je ne suis pas loin de l'oeil du cyclone. Cut, qui ne s'appelera peut-être pas Cut, avance bien, mais relègue tout le reste au second plan. J'en suis à vingt-sept chapitres sur quarante (chaque chapitre faisant en moyenne 16 000 signes) et j'aborde maintenant la partie la plus délicate. Et puis il y a la promo Elric qui s'annonce : Libération et Chronicart veulent faire des choses, notamment, de grandes choses, mais rien n'est simple dans la laïfe - Mike débarque demain, il sera - nous a-t-il prévenus - exténué, et nous devons d'ores et déjà jongler avec les emplois du temps et les susceptibilités de chacun. Heureusement, il y a le plaisir d'écrire, et il y a les copains : l'éditrice rousse la plus chouette du monde, l'éditeur fou qui fait des livres sur des gens qui vont dans les montagnes et mangent des boulettes de grizzly tout en méditant sur la vanité de l'existence moderne, l'autre éditrice fan de Jane Austen qui déménage, un ami barbu trop lointain qu'on aimerait bien cajoler un peu, une amie nantaise pleine de rires et de bons conseils, un beau-frère dont la vie change à l'insu de son plein gré, et tous ceux et celles à qui ne j'ai pas le temps de donner de nouvelles, perdu entre deux salons, deux relectures, deux voyages, voilà, je ne vais pas m'excuser mais si ce livre est de la merde, vous pourrez m'insulter, et même s'il est bien, d'ailleurs.

 

http://www.breakyouthrough.com/wp-content/uploads/2011/03/time-running-out.jpg

 


A propos de voyages : il y a six mois exactement, nous nous trouvions à la terrasse du café Argana à Marrakech et ça fait froid dans le dos - je me souviens de cette discussion avec ma femme, sur la place : "bon sang, les terroristes feraient un carton, ici." Gagné.

Commenter cet article

Pascale 05/05/2011 09:15


La glandeuse que je suis ne peut qu'être ébahie par l'hyperactif que tu es : quelle pêche ! Et ne fais pas le modeste : je suis sure que Cut sera très bien.

Quant à Marrakech, j'y serai bientôt, pour cause de Prix Jacaranda. Toi, tu étais en avance de six mois pour le rendez-vous avec la mort : de l'avantage d'être un jeune homme pressé.


F/. 05/05/2011 09:18



Oui, mais comme les terroristes ne frappent jamais deux fois au même endroit, tu peux être tranquille.


Et je t'envie : les gens, la vitalité, la lumière... C'est une ville absolument magique, dans laquelle je compte bien retourner !


(Et on se voit dans un mois à Rennes, ce qui ne gâche rien).


Je t'embrasse !



Lord Orkan Von Deck 04/05/2011 16:31


Je pense que c'est un don/malédiction acquis par la fonction d'écrivain. A force de fiction, on en vient à modifier la réalité du monde. peut être y avait il de l'Ecryme à Marrakech ?