Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

Floride (7)

Publié le 24 Février 2012 par F/.

DSC03387.JPG

 

Enfin du danger ! Par exemple, j'écris ces lignes dans une suite du Best Western de Naples, Florida, tandis que nos enfants comatent gentiment sur le lit kingsize de notre suite bizarrement surclassée devant Cartoon Networks et que ma femme, n'écoutant que notre faim, a repris la voiture pour aller quérir n'importe quoi de gras et de sucré au drive-thru le plus proche. Ce matin, traversant les Everglades d'Est en Ouest par la fameuse route 41 (dite "Tamiami trail"), nous avons délaissé la Shark Valley pour nous concentrer directement sur la Loop Road, un chemin plus ou moins officiel et plus ou moins praticable plongeant sans hésiter au coeur des marais. Des panneaux donnent le ton dès l'entrée : beware les alligators, ne les nourrissez pas, ne les énervez pas, gardez vos enfants à portée de main, ne lancez pas un défi idiot à votre teckel, inutile de seulement songer à nous faire un procès si la situation tourne mal, ah oui, et faites gaffe aux panthères, aussi. Ces mises en garde puériles nous amusent. Les alligators ? A mains nues, on se les prend. De fait, on en voit un peu partout au bord de la route, avachis - des sénateurs en armure. Tailles diverses, léthargie chronique.

 

DSC03372.JPG

 

A un moment, la Loop road s'arrête. Il y a des maisons, ici, des choses oubliées derrière des palissades défraîchies. Qui vit ici ?

 

DSC03380.JPG

 

Frustrés, nous faisons demi-tour, bien décidés à la prendre dans l'autre sens. Dans l'autre sens, elle s'arrête aussi. Merde alors. Katia, frustrée, descend pour photographier une famille d'aigrettes blanches. Soudain, on entend un grand splash. Ma femme revient, livide. "Euh. Je crois que j'ai failli marcher sur un alligator." Alice a la voix qui tremble. "Remonte dans la voiture maintenant. Remonte dans la voiture." Ah, ah, les chochotes. Ça me rappelle cette scène de Jurassic Prak où... "Ce con aurait pu me manger la jambe", murmure Katia en redémarrant. "This is sooo going on my blog", je pense. "Je suppose que ça va finir sur ton blog", elle dit.

 

DSC03377.JPG

 

L'après-midi, nous retrouvons Tod, un sosie de Dustin Hoffman (dixit ma femme, très éprouvée) pour une ballade de trois heures en canoë dans la mangrove. Un truc assez incroyable, cette promenade. Trois bateaux, le calme absolu, des tunnels obscurs, des étangs placides où passent, indolents, des alligators de dix pieds de long. Au détour d'un ilôt, un héron bleu se déploie juste au-dessus de nos têtes. Le cliquetis de sa voilure évoque une sorte de ptéranodon mécanique. Au fond de l'eau : des crabes, bleus eux aussi et à la chair succulente, paraît-il. La mangrove, pour sa part, est vert sombre, gris argent. Le crépuscule arrive. Le sang doré du ciel se répand sur la surface immaculé d'un lac. Au retour, dans la nuit complète ("regardez ! murmure Dustin, là, c'est Jupiter, et là, c'est Vénus" - pour ce que j'en sais, ce type raconte n'importe quoi juste pour épater ma femme), nos lampes frontales ouvrent la voie. On n'entend plus que le clapotis de nos rames. Nathan, qui est assis devant moi, flippe sa race parce que des araignées descendent juste devant son nez, rehaussées par le halo rouge de sa lampe. "You're doing great, lance Tod. You're a brave little guy." Au fil de l'eau, des yeux écarlates nous fixent. Les alligators n'ont pas peur de nous. J'ai arrêté de faire des blagues. Nous passons à deux mètres d'un monstre. Tod est très calme. Il fait des petits bruits de gorge et nous recommande de "continuer à pagayer." Et Alice de s'inquiéter encore : "Je pense qu'on devrait s'en aller, maintenant." Décidément, il n'y a que moi à faire preuve de courage, dans cette famille ; ça, ou je suis complètement inconscient. Enfin, nous mettons pied à terre. Trois heures et demie de temps suspendu et de silence spectral. Dustin nous serre dans ses bras. "We did it !" Ouais. Il est 9h du soir, on est trempés, dévorés par les moustiques, ma fille s'est pissée dessus et mon fils est arachnophobe à vie, mais we did it et on est bien contents. Vous allez dans les Everglades ? Demandez Tod, le meilleur guide du monde.

 

DSC03403.JPG

DSC03405.JPG

DSC03418.JPG

DSC03442.JPG

Commenter cet article

Eve 24/02/2012 14:32

Ok, bon. Voilà, c'est malin, maintenant j'ai envie d'aller en Floride moi aussi... Pas pour les alligators hein. Quoique...

F/. 29/02/2012 03:52



Certains restaus indiens de la Tamiami road proposent d'excellentes croquettes d'alligators.