Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

gloire du matin

Publié le 17 Mars 2010 par F/.

Se jeter, sans trop attendre, sur le Big Echo des beaucoup trop méconnus (mais fort californiens, au sens beach-boysien du terme) Morning Benders, dont la critique avait assez soigneusement négligé, en 2008, le pourtant déjà plus qu'honnête Talking through tin cans. Produit cette fois par Chris Taylor des Grizzly Bear, ce qui devrait lui assurer une toute autre exposition médiatique, ce second opus, l'espace de quatre ou cinq morceaux, est celui du saut quantique, également appelé "syndrome Radiohead" : mélodies au cordeau, orchestrations soyeuses, inventivité baroque - la musique des Big Benders annonce enfin l'été, et on se dit par instants qu'il faudrait remonter au Fleet Foxes de 2008 pour lui trouver un prédécesseur digne de ce nom. Ensuite, hélas, et presque inévitablement (sinon, c'est album de l'année direct), le soufflé retombe un peu. Mais c'était le cas aussi pour le Veckatimest des Grizzly Bear sus-nommés, que l'on avait retrouvé assez haut dans les classements de fin d'année 2009. Propulsés, également, par une vidéo-buzz assez chouettos, les Morning... n'en sont, ne l'oublions pas, qu'à leur deuxième essai : l'avenir leur appartient, avec du soleil partout.

 
Commenter cet article