Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

here and now

Publié le 26 Juillet 2011 par F/.

Super 8 : mouais, assez déçu. Encore un film écartelé entre son thème (le cinéma) et son sujet (E.T. en plus couillu). L'hommage obsessionnel aux années 80, transparaissant jusque dans la gestion des éclairages et la platitude du scénario, détourne in fine le réalisateur de son histoire. Du coup, c'est du Spielberg-like, certes, c'est une performance, d'accord, mais who cares ? On le sait, que J.J. Abrams est potentiellement un réalisateur de talent. Mais quand est-ce qu'il nous offre un vrai film ? Star Trek, Mission impossible, et maintenant ça... Quelqu'un devrait peut-être lui expliquer que le 21e siècle a officiellement commencé.

D'une façon générale, je crois que ce genre d'excercices de style m'ennuie. On finit toujours par se demander si les intéressés ont réellement quelque chose à raconter, s'ils ne sont pas juste fascinés par le medium et prisonniers d'une époque. Présenter J.J. Abrams comme le héraut d'une nouvelle génération serait un peu comme affirmer que Amy Winehouse a révolutionné la pop-music. Ah, pardon, on me signale que ça a déjà été fait.

 


 

Joy & freedom : je vais prochainement, et non sans jubilation, me remettre à la dramatique radiophonique. Tous les deux ans, je revois ma copine de France Culture et tous les deux ans, c'est comme si c'était hier : les projets se bousculent. Des nouvelles tout bientôt.

 


 

Commencé le premier tome de 1Q84 de Haruki Murakami que je dois chroniquer pour fluctuat.net. Toujours le même mystérieux et lancinant plaisir. Toujours cette action lente, cette impression factice de répétition, ce fil invisible tendu entre Marc Lévy et une immense poésie urbaine - toujours cette faculté de rester du bon côté et cette question dont la réponse annihilerait tout : bon sang, mais comment fait-il ?

 

http://www.culture-cafe.fr/site/wp-content/uploads/2011/05/1Q84_Livre-1p-150x150.jpg

Commenter cet article

Erik 02/08/2011 10:52


Leader d'une équipe qui l'accompagne depuis toujours, J.J. Abrams est sans doute un peu trop tout à la fois : scénariste, réal, prod et cinéphile. Sans doute a-t-il aussi trop trempé dans le bain
Hollywood pour s'autoriser un peu de distance, celle d'un émerveillement salutaire et authentique, spontané. Il n'a pas eu à s'inventer comme Spielberg a dû le faire.Pour l'heure, il singe une
époque qui, elle-même, s'amusait à revisiter les précédentes. Du coup, il ne dit rien de la nôtre.
Peut-être manque-t-il de génie.


http://www.nytimes.com/2011/05/29/magazine/filmmaker-j-j-abrams-is-a-crowd-teaser.html?_r=1&ref=jjabrams

Une chose est sûre, il ne manque pas de talent pour avoir suivi un tel parcours en seulement 42 années.


Yulenka 27/07/2011 14:07


Heu... moi aussi je veux bien avoir 1Q84 en avance pour en faire une critique !!!!! ;-)

Parce que là je l'atteeeeends et à la rentrée, et bien on va crouler sous la rentrée... J'aurais bien milité pour une sortie début juillet moi...


Thibaut 26/07/2011 17:59


A big smile for your Joy and freedom! :)