Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

la nuit et l'aurore

Publié le 9 Janvier 2014 par F/.

 

Et puis je voulais te dire, la suite : je suis ravi, et plus qu'étonné, à vrai dire, de l'intérêt suscité par le projet lancé hier ici-même. A ce jour, j'ai déjà reçu trois messages d'éditeurs et d'autres vont arriver, j'en suis certain. Surtout, de nombreux amis, amis d'amis, anonymes, connaissances, vieilles connaissances parfois m'ont témoigné leur soutien avec une gentillesse insigne et fait part, pour certains, d'un engagement de principe (qui, je l'espère, verra le jour sous une forme plus aboutie) et pour d'autres, de propositions concrètes. Les textes fermes qui m'on été envoyés sont, comme prévu, bouleversants. Pour nombre d'entre vous, c'est l'occasion, sans doute, de dire quelque chose qui n'a pu l'être et qui reste difficile à formuler. L'anonymat, le fait de participer à un projet plus vaste, tout cela peut aider, il me semble. Parfois, c'est l'occasion d'en finir avec le mort en tant qu'objet de colère ; à d'autres moments, c'est l'espoir d'entamer une relation nouvelle.

 

 

"D'ici quelques heures, il allait se réveiller du rêve de cette vie. [...] Peut-être allait-il renaître sous un autre aspect, séparé des autres comme il l'était maintenant. Ou bien - un espoir qu'il n'osait envisager - en mourant, en sautant de l'autre côté, il allait réaliser que le temps n'existait plus ; et il allait se perdre dans le courant de l'existence." Voici un extrait du livre que je lisais et sur lequel je méditais au moment où j'ai eu l'idée de Et puis je voulais te dire. Il parle de Leon Tolstoï et de sa relation à la mort. Cette lecture n'est pas fortuite. Il y a, au coeur de mon projet, l'intention à la fois vaine et suavement indispensable de poursuivre un dialogue interrompu, tranché net par une lame blanche. Mais une discussion peut se passer de réponse comme elle peut s'inscrire "hors" du temps. Les morts ne s'embarrassent pas de début et de fin. Ils sont, tout simplement, et c'est parce que nous ne savons pas trouver de nom à cet ailleurs a-temporel qui est leur royaume que leur disparition nous paraît si désespérante & définitive.

 

 

Continuez, s'il vous plaît, de faire connaître cette initiative sur les réseaux et ailleurs : plus j'aurai de textes, plus le livre sera beau, chatoyant - un diamant noir. Les textes, questions et propositions peuvent être envoyés sur mon adresse mail, pour ceux qui la connaissent, sur FB, ici-même (le "contact" au bas de la page) ou sur projet_morts@yahoo.fr

Commenter cet article

Pierre 12/01/2014 16:59

Cher Fabrice,
Après plus de deux ans de lecture et de partage de vos coups de coeur (littéraires, musicaux etc..), je m'adresse pour la première fois directement à vous pour vous faire part de mon souhait de
vous proposer un texte dans le cadre de votre projet. Je ne vais pas m'étendre top longuement ici, mais extraordinairement ceci participera à un processus entamé depuis six mois et qui doit me
permettre de faire table rase de "démons" qui me hantent depuis plus de trente ans. Mon seul moyen d'échange et le mail, merci de faire connaitre le moyen de vous envoyer en quelques mots ma
proposition.

Lily et ses livres 10/01/2014 18:54

Cher Fabrice, quelle belle et enthousiasmante idée ! Je ne sais pas si je serai capable d'écrire une contribution (même si bien évidemment, j'ai déjà un sujet en tête, fiché dans le cœur à vrai
dire), mais je lirai ce livre, parce que je suis sûre qu'il va paraître, avec beaucoup d'émotion !

F/. 10/01/2014 18:58



N'empêche que je serais ravi d'avoir un texte de toi.



Anais 10/01/2014 09:51

...Et je me suis permis de vous chiper certains de vos articles et de les poser sur mon blog,en vous citant bien sur...nine666

Anais 10/01/2014 09:39

un livre,à écouter,à entendre,"En finir avec Eddy Belle Gueule"de Louis Edouard ed seuil. Merci à Vous pour ce blog,j'aime votre sensibilité,vous lire est une respiration...Vous faites parti de ma
bulle .Anais.

F/. 10/01/2014 18:59



Merci, fidèle Anaïs, c'est très gentil.



diane cairn 09/01/2014 22:40

L'occasion pour moi de changer de registre. J'aime beaucoups les contraintes en matière d'écriture, là vous me donnez une belle occasion de m'améliorer et d'évacuer un sujet très lourd de ma vie.
J'en parlerai lors de mon atelier d'écriture lundi soir.

F/. 10/01/2014 08:24



Thanks, Diane.