Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

le feu et la glace

Publié le 18 Octobre 2010 par F/.

Le salon du Mans était toujours aussi cool, les libraires et les lecteurs toujours aussi gentils, le cake au carambar toujours aussi bon mais le principe de la conférence sur la fantasy à 10h30 un dimanche par -7° C, je ne sais pas, je suis soudain pris d'un doute.

En revanche, et je m'en félicite ardemment, j'ai passé la majeure partie de la soirée avec le délicieux Xavier M. - le seul homme au monde capable de sympathiser en moins de trente secondes avec un Mexicain inconnu en lui parlant de ketchup, et c'était absolument parfait. Je n'ai pas lu encore Rosée de feu, son dernier roman paru au Bélial, mais tous ceux qui l'ont fait disent que c'est génial, et je veux bien croire tout le monde pour une fois.

 

http://media.librys.fr/livre/15/15515.jpg

 


 

Il y aurait peut-être quelque chose à écrire sur le forum d'actusf : ses vertus mortifères, son féroce pouvoir d'attraction, l'étrange mélange de passion, de haine, d'enthousiasme et de frustrations qui s'y déploie quotidiennement en un ballet sans cesse renouvelé. Un aquarium, en somme, dans lequel on se sentirait parfois le devoir illusoire de plonger. Au final, hélas ! les gros poissons se résignent à manger les petits, fixant la paroi de leur oeil placide, et on finit par s'emmerder assez fermement. Ici comme ailleurs, la prétendue liberté du net se résume souvent à celle de pouvoir gueuler n'importe quoi sans être embarqué derechef en maison de repos. Note to self : lire plus, parler moins.

 


 

Nouvelles du jour, à ce propos : j'ai essayé de lire L'Ancien temps : Le roi n'embrasse pas de Sfar mais à mon grand désappointement, j'ai trouvé ça extrêmement chiant et je n'ai pas été capable de terminer. Je suis pourtant de ceux qui se délectent de l'intelligence tranquille du bonhomme. Peut-être que je préfère quand il fait le malin, en définitive. Peut-être que je préfère quand il parle de lui.

 


 

Des gens me demandent de quoi cause Bal de givre à New York. Bon, alors voilà : c'est une jeune fille qui ouvre les yeux ; elle vient de se faire renverser par une voiture. Nous sommes à New York, de nos jours a priori, et la fille rentre chez elle après que Wynter - le jeune homme qui se trouvait dans la voiture - lui a laissé sa carte.

Sauf que New York n'est pas vraiment New York. Sauf que la jeune fille - qui vit dans un manoir coincé entre deux buildings, sous la surveillance d'un majordome manchot adepte de la télékinésie - est incapable de se rappeler où sont partis ses parents. Sauf qu'un mystérieux ravisseur - le Masque - qui laisse d'immenses poèmes sur les murs de la ville, semble s'intéresser à elle de très près. Et que le dénommé Wynter, fils d'une famille richissime au charme littéralement glacial, lui témoigne jour après jour un amour de plus en plus dévorant.

Plus de détails bientôt : un site pourrait/devrait être créé.

Commenter cet article

Ubik 20/10/2010 16:42


Puisque le sujet est évoqué au détour de ce billet, je me permets de glisser un petit message sous la porte de ce blog.
Le net me paraît surtout être un porte-voix où se déchaine à la vue de tous, gens qui se connaissent ou non, des passions et des luttes d'égo, finalement très banales. Une comédie humaine se jouant
habituellement dans les coulisses, à mots couverts.
Ceci dit, j'ai commencé à lire "Big Fan" et sincèrement, je le trouve très bien votre roman. Je n'irai pas jusqu'à dire que j'aime beaucoup ce que vous faites (ça fait un peu trop dédicace bateau)
mais quand même... impressionnant.
Au plaisir.
Mes amitiés à Emmanuel.


F/. 20/10/2010 16:50



Merci Ubik. Je partage ton analyse (oui parce qu'on se tutoie en fait) sur le net, et je pense que le côté exhibitionniste rajoute un certain plaisir pervers à l'exercice - un peu comme ces
couples qui ont besoin de s'engueuler en public.



brice 20/10/2010 11:02


Donc, si j'ai bien tout suivi,"La rosée de givre" est un livre qui répertorie les incultes de la région de Khâgne ?
Et euh... c'est bien ?


Pascal 20/10/2010 09:42


Faut voir, alors... Ah, je suis faible !


Pascal 20/10/2010 09:32


Bal de givre est nul, de toute façon. Pas question que je le lise !


F/. 20/10/2010 09:41



C'est surtout un roman qui insulte la mémoire des gens.



Pascal 20/10/2010 09:17


"Ayant été en khâgne, j'ai quand même des doutes sur le rendu historique du roman."
Il y a un lien entre le début et la fin de la phrase ?
"Mettre des dragons à la place des avions, c'est insulter la mémoire des kamikazes."
Au moins. Sur 7 générations.
Sinon, vous comptez lire le roman pour vérifier tout ça, bien sûr ?


F/. 20/10/2010 09:27



Cher Pascal,


Quiconque donnera un avis sur un livre après l'avoir lu sera impitoyablement banni de ce blog. Ceci était un avertissement sans frais.


Bien cordialement,