Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

marrakech (4)

Publié le 7 Mai 2013 par F/.

Essaouira, anciennement Mogador : ville en blanc et bleu jumelée avec St Malo, températures toujours clémentes, belle lumière, douceur de vivre - étape obligée pour le touriste de base. Trajet : 2h30 de voiture depuis Marrakech. Préférez un chauffeur local, sans quoi vous vous ferez arrêter par les flics qui se feront un plaisir de vous verbaliser de façon totalement arbitraire - sans compter les nerfs que requiert la conduite dans la périphérie de Marrakech. A un moment donné, le chauffeur vous proposera de vous arrêter pour prendre des photos des chèvres dans les arganiers :

 

 

Déclinez gentiment mais fermement. Ces pauvres bêtes ont été installées là à dessein - aucune chèvre ne serait assez conne pour monter dans un arbre dépourvu de fruits et rester au soleil en équilibre instable pendant quatorze heures. Dans la foulée, on vous proposera de visiter une coopérative, parce que l'huile d'argan c'est trop bien et qu'une fois que vous aurez vu toutes ces pauvres femmes bosser dans des conditions médiévales, il vous sera assez dur de ne pas acheter au moins un flacon. L'huile d'argan est censée être super pour la cuisine. En fait elle n'a pas trop de goût et c'est surtout un artefact de frime ultime ("oh moi maintenant je ne cuisine plus qu'à ça, ça stimule grave les cellules cérébrales et le fonctionnement du foie"). Pour la peau, je ne sais pas, je n'ai jamais essayé, mais je n'ai jamais compris non plus l'intérêt qu'on pouvait avoir à lutter frénétiquement pour ne pas vieillir, alors bon. Enfin, le chauffeur vous proposera un restaurant de poissons frais à l'entrée du port. "C'est sympa, répondrez-vous, mais on va se débrouiller." A ce stade, il vous détestera sans doute un peu. Ou peut-être qu'il n'en aura rien à carrer, et ira tranquillement vaquer à ses occupations tandis que vous déambulerez dans les ruelles ombragées en vous félicitant d'avoir su choisir de quelle façon vous teniez à vous faire arnaquer. Oh et puis peu importe. Vous êtes ici pour lâcher un peu votre fric et vous détendre. La gentillesse des Marocains, le sourire coquin des gosses, le soleil et les couleurs, tout ça n'a pas de prix.

 

essa7.jpg

essa8.jpg

essa3.jpg

essa2.jpg

essa5.jpg

essa6.jpg

essa1.jpg

essa4.jpg

 

 


 

J'ai regretté que notre chauffeur ne parle pas mieux français. Au retour, j'étais assis à côté de lui. J'aime bien parler au chauffeur. Et où vous habitez, et où est-ce qu'il est dit dans le Coran de ne pas boire d'alcool, et est-ce que vous avez des enfants, et c'est comment votre travail, et ils sont comment les Français en général, et c'est quoi cet autocollant "Touche pas à mon prophète", et est-ce que vous faites du ski (car oui, les gens font du ski ici).

 

 

Soit Saïd m'a trouvé hyper cool, soit - c'est plus probable - il m'a rangé dans la catégorie des braves lourdeaux bouffis de culpabilité s'efforçant à tout prix de briser la glace. Comment lui donner tort ?

Commenter cet article