Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

R(en)aison et sentiments

Publié le 14 Décembre 2011 par F/.

J'ai un sacré historique avec le Collège de la Côte Roannaise : il y a deux ans, des volontaires du club lecture local avalaient, à toute vitesse, trois nouvelles de La Vie extraordinaire... en blind pour vérifier que l'une d'elle était bien tout public (elle l'était ; ça m'a bien aidé - on peut trouver une trace de cet exploit dans la page "remerciements" de l'ouvrage en question). Je suis retourné à Roanne hier, pour la journée entière, et avec un plaisir intact. Le club lecture de Christelle à Renaison, c'est une horde de lecteurs enthousiastes, des garçons qui laissent tomber le foot pour se consacrer à la lecture, des filles qui lisent David Mitchell parce qu'elles ont parcouru mon blog, des questions inédites, des jugements éclairés, une maturité et une fougue quasi jamais vues ailleurs. Si tous les collèges de France était comme ça, je vous le dis, les amis, l'avenir de ce pays serait assuré. N'empêche qu'avec tout ça, j'ai paumé mon écharpe.

 

http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/34833951.jpg

 


 

Aujourd'hui : David Mitchell. Demain : Laval. Vendredi : Hugo Cabret ze film. Samedi : Parc Astérix (don't ask, please ; ceci étant, il n'est pas exclu que je livre à votre sagacité avide, le moment venu, un récit circonstancié de ce qui s'annonce comme une grande aventure moderne). Dimanche : brunch chez auteur blonde, cheveux courts, atrocement douée. Groupe sanguin de l'entourage et détails additionnels disponibles sur simple demande.

Commenter cet article

benoit langlois 15/12/2011 08:46

Bonjour monsieur Colin, je vous remercie des réponses que vous m'avez fournies lors de votre visite au collège de Renaison (en troisième et quatrième heure du matin). avec toutes ces réponses, j'ai
modifié mes textes et je l'avoue, ceux-ci sont beaucoup mieux.
En ce qui concerne vos livres mon préféré reste pour l'instant "La Malédiction d'Hold Haven". Ce livre est rempli d'actions de suspense, avec une pointe de tragédie. ce qui reste à mon goût la
recette miracle pour réussir un livre. Concernant votre commentaire sur Renaison, je vous remercie de faire l'éloge de mon collège, et je garde l'espoir de vous apercevoir dans la Côte Roannaise.

F/. 16/12/2011 11:24



Merci Benoît. Je reviendrai avec grand plaisir, comme tu l'imagines.
Bonnes lectures, bonne écriture !



Florian 14/12/2011 14:22

Bonjour,
je vous ai vu mardi au collège de La Côte Roannaise, je fais parti du Fameux Club Lecture avec C.LAYES et nous étions le fan club.
J'ai été vraiment content de vous avoir vu après le livre défectueux la vie extraordinaire des gens ordinaire que vous m'avez envoyé dédicacer.
J'ai demandé a tout le monde si ils n'ont pas vu d'écharpe, sans résultat.
?????????????Un trésors dans notre collège????????????
Et encore merci d'être venu!

F/. 14/12/2011 19:07



N'exagérons rien, Florian. Si vous la trouvez, en revanche, je veux bien que vous prèleviez un peu d'ADN, que vous me cloniez et que vous m'envoyiez le clone. Je pourrais en avoir l'usage.


Sinon : un immense merci pour votre accueil ! Ce souvenir restera !



christelle 14/12/2011 13:01

tu nous as fait un plaisir immense en revenant nous voir en tout cas. merci pour ta gentillesse, ta générosité, ton ouverture, je t'enverrai les commentaires des élèves, ils étaient ravis. nous
attendons tes prochains livres avec impatience, je n'en ai plus au CDI, j'ai été dévalisée ce matin. de quelle couleur est l'écharpe, il n'y avait rien au CDI. merci encore.

F/. 14/12/2011 19:04



Tout le plaisir était pour moi. Il n'est pas dans mes habitudes de chanter les louanges d'un collège - je ne le fais que lorsque l'expérience est réellement exceptionnelle - et c'était le cas
hier.


(L'écharpe était noire mais peu importe.)



Matilda 14/12/2011 12:24

J'ai eu peur en lisant le titre, je me suis mais qu'est-ce que Jane Austen vient faire ici.

F/. 14/12/2011 19:12



Cette femme est pleine de ressources.