Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

rien de nouveau sous le soleil

Publié le 7 Août 2012 par F/.

J'aurais aimé que la fréquentation de ce blog, toujours assez calme en été, n'augmente pas subitement de façon aussi spectaculaire. Un copain a retrouvé l'article de Casus Belli auquel je faisais allusion hier. En un sens, c'est pire que ce que je pensais. Pire au sens de "plus gentil". Tel Fred Madison, décidément, "I like to remember things my own way". Mais ça ne suffit pas toujours. La SF a perdu un copain, un type qui, de toute évidence, a laissé chez beaucoup de gens un vide bien plus important qu'ils auraient pu le penser. Je m'inclus dans le nombre, évidemment. 

 

http://www.cuk.ch/images/articles/5147/Wagner.jpg

(photo - superbe - de Mélanie Fazi)

 


 

Et sinon, justement, j'écris. Beaucoup de mal en ce moment. Pas à écrire, mais à bien écrire. Je ne sais pas à quoi c'est dû. Quinze après mon premier roman, je n'ai toujours pas pigé comment ça marchait. Parfois on marche sur l'eau, le reste du temps on descend à la mine, parce qu'on a pas su mettre en place les conditions d'émergence du miracle. Evidemment, il se peut que le miracle surgisse malgré tout, il se peut que la gemme émerge de la boue, que l'horizon soudain se dégage. Mais il n'existe pas trente-six façons d'en avoir le coeur net.

 


 

"Evidemment, il n’y avait plus de singes, plus de cris dans les hauteurs, plus de froissements de joie paniquée. Tu ne savais pas ce qui leur était arrivé, tu t’étais toujours refusé à consulter les archives mais ça paraissait évident : ils avaient été capturés et envoyés dans des zoos. Un peu comme toi, à y bien réfléchir. Acclimatation forcée au monde réel. A présent, remontant le sentier qui menait au Domaine, tu te prenais à espérer que certains – une poignée – aient échappé à la rafle. Qu’ils se soient établis ailleurs, sur une île plus lointaine encore, plus sauvage, un endroit où vénérer le soleil sans la présence des humains, leur sympathie dérisoire et leurs gesticulations vaines."

Commenter cet article

Anne Fak 09/08/2012 14:56

C'est pourtant bien le lot de ceux qui sont au taquet pour couvrir l'actualité, non?

F/. 09/08/2012 15:50



"We're like Heckle and Jeckle, Jeckle and Hyde
Frankie and Jonny oh Bonnie and Clyde
Just like Laurel and Hardy, Bartles and James
One without the other baby just ain't the same."



Jeanne-A Debats 09/08/2012 14:39

Je capte pas : tu aurais préféré que personne lise ta note ?