Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

sexy motherfucker

Publié le 12 Août 2012 par F/.

Réécrire béatement un truc impossible à réécrire en écoutant Life is simple in the moonlight tandis que les filles sirotent des bières non loin de la piscine et que les derniers nuages de ce que la météo a désigné comme un "important passage orageux" et qui s'est résumé in fine à une série d'éructations lointaines ponctuées de trois vagues gouttes lourdes : si je dois baisser ma garde deux semaines dans l'année, on dirait bien que le moment est venu. La pluie, ici, est un rêve déclaré mort et orphelin avant même d'avoir touché le sol. Pour le reste, bordel, j'ai tellement de mal à écrire deux lignes potables ces temps-ci que je n'arrive plus à savoir si c'est bien le signe de détente attendu ou juste un genre d'inoffensive catastrophe temporaire. Peu importe, en fait. Je lâche prise. Bande-son de l'aube aujourd'hui : Le Black Album de Prince. Quand j'étais en seconde, j'ai acheté une version K7 pirate au seul Noir du lycée - deux cent balles à l'époque, une fortune. Je crois que ce garçon m'a gentiment entubé. La vérité, c'est que j'aurais payé le triple sans broncher. C'était l'époque où le génialissime nabot de Minneapolis, qui avait un peu forcé sur le xeu, voyait les lettres G O D s'allumer dans un champ. Le Black Album officiel, sorti sept ans plus tard dans l'indifférence générale, reste un LP intense et féroce. Je ne le mets pas tout à fait au même niveau que Sign ☮ the times mais quand même : je ne me souvenais pas que c'était aussi puissant. Et dire que ce con est devenu témoin de Jéhovah. Ouvre les yeux, mec : Babylone la Grande, c'est toi qui as signé sa bande-son.

 

Commenter cet article