Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

tous des libris

Publié le 19 Avril 2012 par F/.

D'après Edistat (dont les estimations sont loin d'être toujours parfaites), nous avons vendu, en sorties caisse, plus de 85 000 ex. des huit premiers volumes des nouvelles aventures du Petit Prince, et ce n'est bien sûr qu'un début. Je suis plutôt content, à vrai dire. Ce sont là des petits livres sans prétention, disponibles en supermarché, qui ont l'immense mérite d'être faciles à appréhender (nous nous donnons assez de mal, ma dir coll et moi, pour qu'ils le soient), et l'essentiel des retours qu'on m'en a fait jusqu'à présent pourrait se résumer en une phrase : "mon enfant l'a lu avec plaisir" - rien de plus, rien de moins. Aux grincheux ou aux malcomprenants qui persisteraient à pointer le gouffre esthétique, poétique, limite idéologique qui sépare la série Folio Cadet de l'oeuvre originelle, je répondrai : "sans rire?". Oui, je suis au courant, tout le monde l'est : la série du Petit Prince n'est pas une suite au livre de Saint-Exupéry. Elle en constitue un prolongement narratif, point, et si quelques enfants découvrent la lecture grâce à elle, j'aurai personnellement du mal à m'en plaindre.

 

http://www.gallimard-jeunesse.fr/var/storage/images/product/df4/product_9782070643776_244x0.jpg

Commenter cet article

Sylvie 19/04/2012

Pourquoi ne pas dire tout simplement qu'à l'approche du domaine public, Gallimard dope aux hormones la vache à lait qu'est depuis des dizaine d'années Le Petit Prince ?
Vous pourriez raconter n'importe quelle histoire elle se vendrait de la même façon pourvu qu'elle porte le cachet "Petit Prince".
C'est un produit dérivé, voilà. Il y avait le petit prince, son maître était l'argent roi.

Matilda 21/04/2012

Je parlais justement avec une amie hier, on a eu le même déclic de lectrices compulsives à nos dix ans. Harry Potter venait de sortir et ça été le drame, depuis on ne peut plus s'empêcher de
lire... alors si des petits bouquins peuvent donner à des enfants envie de lire c'est chouette (à cet âge là moi je lisais les aventures de Barbie chez Hemma alors bon...)

cath 21/04/2012

mon fils de 10 ans, gros lecteur par ailleurs, a lu le 1er tome avec plaisir (acheté ds une station d'autoroute...) et rapidité, maintenant il veut les autres. Nous avons lu le PP de St Ex, et la
version BD de J Sfar (au moins 2 fois chaque) l'un n'empêche pas l'autre. Je ne pense pas qu'il suffise d'estampiller un "produit" Petit Prince pour vendre; si c'est nul, les enfants le feront
savoir, il me semble.