Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

l'art de lars

Publié le 25 Mai 2009 par F/.

Le mépris dont l'a accablé le très sage et conventionnel jury cannois (une palme à Charlotte G. pour évacuer le sujet - imparable), les sarcasmes et les injures dont l'abreuvent déjà, sur la seule foi d'une déclaration d'intention et d'une bande-annonce assez traumatisante, les contempteurs habituels du figaro.fr & Co., la haine générale que semble s'attirer sans effort son réalisateur misanthrope à qui on reproche pêle-mêle sa violence, sa dépression, sa misogynie et sa solitude volontaire me rendent d'emblée Antichrist, la dernière oeuvre de Lars Von Trier, extraordinairement sympathique.
Voilà un film que j'irai voir les yeux fermés. Voilà un homme qui n'a jamais eu peur de creuser son sillon.
On avait parlé, à l'époque de Dancer in the dark, de chantage émotionnel. Personnellement, j'avais chialé volontiers : ce film m'avait à moitié détruit, et j'en étais resté immensément reconnaissant à son auteur. The Kingdom, vu au cinéma dès sa sortie, avait été un choc à peu près équivalent au Lost Highway de David Lynch : quinze ans plus tard, impossible de chiffrer la dette. Je ne parle pas du reste.
Un certain nombre d'êtres humains semblent penser qu'un film, comme un roman d'ailleurs, doit délivrer un message propre, clair et rassurant - qu'un film n'a pas le droit de tromper son spectateur, de le brutaliser, de lui donner le vertige ou de lui cracher à la gueule. Evidemment, je pense exactement le contraire. Rendez-vous dans dix jours.

http://www.europe1.fr/var/europe1/storage/images/decouverte/talents-et-personnalite/cinema/antichrist-de-lars-von-trier/2102783-2-fre-FR/Antichrist-de-Lars-von-Trier_img_234_199.jpg
Commenter cet article

Transhumain 26/05/2009 10:05

Ah, bien d'accord avec toi Fabrice. Cf. mon dernier post, à propos des télétubbies de la critique. Les journalistes, qui accusent Antichrist et Soudain le vide de donner dans la provoc facile, sont-ils aveugles au point de ne pas comprendre qu'ils sont les premiers gros bêtas à aligner les poncifs, eux qui sont sans cesse en rapport de force avec les films, au lieu de s'y abandonner ?
Ceci étant dit, le palmarès, que chacun discutera selon ses goûts et sa conception du cinéma, n'est pas ridicule, et je suis très heureux, pour ma part, que Michael Haneke ait obtenu une palme d'or. Depuis le temps que je revois ses films !

Mélanie 26/05/2009 09:31

Perso, j'ai lâché Lars Von Trier après 'Dancer in the Dark', justement parce que cette impression de chantage émotionnel m'avait foutue en rogne. J'avais trouvé le film assez insupportable, et ça m'avait fait d'autant plus mal que j'adorais 'Breaking The Waves' (qui, pour le coup, m'avait profondément remuée) et 'The Kingdom'.

Gab 26/05/2009 09:29

Chaque année, si on suit un peu les prix du cinéma, on se demande lesquels vont avoir Haneke et Lars von Trier. Avant, c'était Lynch, et Almodovar, et avant bien avant Fellini, ou Pasolini ou d'autres noms en i.
Reste à savoir où sont les bons réalisateurs français : Bruno Dumont, Gaspar Noé, Philippe Grandrieux...
Chez moi, à la bonne place :)

Fred+Boot 25/05/2009 14:11

Resnais qui reçoit un prix sorti d'un chapeau, quel scandale. Mais le bonhomme est resté très classe. Je l'adore.

Nathrakh 25/05/2009 13:54

Qu'ils sont laids et bêtes et médiocres, ces foutus journalistes.

Qu'ils crèvent.