Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

armé pour l'hiver

Publié le 28 Décembre 2010 par F/.

Ce blog n'hiberne pas ; il se love dans une tiédeur pré-grippale. Top 5 des romans de l'année écoulée, sans ordre particulier : Suites impériales, Point Oméga, Vice Caché, CosmoZ, Sukkwan Island - oui, vous auriez presque pu écrire ça à ma place. Ajoutons donc cinq outsiders : Hammerstein ou l'intransigeance, Journal de galère, Le Livre de Dave, Le Siècle des nuages et Une bien étrange attraction (je vous laisse chercher les auteurs si vous ne les connaissez pas, c'est plus marrant et dieu sait que cette nouvelle année a besoin de fun, de wizzz, de bang et de splash).

 


La page facebook de Bal de givre à New York fonctionne bien : déjà plus de 1100 sympathisants alors que le bouquin n'est pas encore sorti. Bientôt ? Des concours, du contenu, des critiques, de l'inédit. A signaler : certaines blogueuses ayant reçu le roman en avant-première se plaignent du communiqué de presse qui, selon elles, en révélérait trop. Ce n'est pas faux. Ne perdons pas de vue, cependant, que ce document s'adresse en priorité aux journalistes, chroniquement ensevelis sous les nouveautés de janvier : il leur donne du grain à moudre, un mât auquel se raccrocher. Blogueuses, marchez tête haute et ignorez ce communiqué avec superbe (mais ne révélez pas la fin, pl-eeease).

 


 

Sans raison :

 

http://www.pinktentacle.com/images/snowman_5.jpg

commentaires

révélations

Publié le 24 Décembre 2010 par F/.

Ils n'ont pas intégré mon top album cette année parce qu'ils sont encore un peu tendres et/ou qu'il faut bien faire des choix (Joanna Newsom : hors-concours, Warpaint : trop inégal, etc.) mais 2010, qu'on se le dise, a été riche en prometteuses pépites, au premier rang desquelles  :

Echoes, de James Blake, bijou dumb-jazz / low-tempo qui ne pouvait hélas pas décemment pas figurer dans le classement, ne sortant qu'en 2011. 

Becoming a Jackal, de Villagers : un Irlandais en solo, songwriting au cordeau & mélodies à tomber, évoquant tour à tour Bright Eyes et Patrick Watson - premier album très impressionnant.

Drown your heart again, de The Strange Death of Liberal England, à qui on décernerait sans hésiter le prix du meilleur nom de groupe s'il n'était pas emprunté à un vieux pamphlet politique. Pour le reste : lyrisme de feu et toutes guitares dehors, entre Arcade Fire et les Waterboys, si l'avenir se montre clément.

 

Trois disques anglais, me direz-vous. Oui, j'aurais pu, j'aurais dû parler de l'étonnante famille Gayngs, de l'assez merveilleux Twin Shadow (que j'ai longtemps hésité à intégrer dans mon classement), des Canadiens chercheurs et trouveurs d'or de Timber Timbre, du rugueux Lisbon de The Walkmen, des fantabuleux Jolly Boys (groupe jamaïcain formé il y a... 55 ans, qui s'est récemment fendu d'un réjouissant album de reprises - Rolling Stones, Lou Reed, New Order, Amy Winehouse & Co) alors voilà, je le fais maintenant, c'est Noël après tout, ne rechignons pas à la tache.

Ah oui, pour finir, et prenez ça comme un cadeau, car le secret semble bien gardé : au rayon allemand, au rayon longues soirées d'hiver neigeuses, au rayon rien-sorti-en-2010, au rayon scandaleusement méconnu, jetez donc une oreille à la production du velouté Raz Ohara and the Odd Orchestra, une sorte de Chet Baker electro pétri de grâce et de talent modeste, vous m'en direz des nouvelles.

 

http://www.kitty-yo.com/wp_kitty-yo-content/artists/raz-ohara/pictures/raz-ohara_bandpic_2_x200.jpg

 

commentaires

albums 2010 - le top 5

Publié le 23 Décembre 2010 par F/.

Commençons par les désappointements, les machins over-hypés ou les impostures pures et simples : encensé un peu partout, le My Beautiful Dark Twisted Fantasy de Kanye West m'a laissé complètement glacé. Même chose pour le Sir Lucious Left Foot: The Son Of Chico Dusty (ces mecs, on le remarquera, sont spécialisés dans les titres humbles) de Big Boi. Bon, j'ai peut-être un problème avec le rap en général : incapable d'écouter un album en entier quel qu'il soit.
Dans une moindre mesure, le This is happening de LCD Soundsytem m'a pas mal déçu sur la longueur. Before today de Ariel Pink’s Haunted Graffiti ? Sympa mais un peu trop irrégulier à mon goût. Comme le Odd Blood de Yeasayer, quoi. On parle d'albums à écouter dix fois de suite, là. Des albums dont on ne se lasse pas. Mon numéro six ? The Age of Adz de Sufjan Stevens, qui rate la marche de peu : peut-être un peu trop malin. Alors, au final ? Eh bien, pas forcément dans l'ordre :

 

 

http://blogues.cyberpresse.ca/arts-du-soleil/files/2010/08/1275506498-10-arcade-fire.jpg

The Suburbs, Arcade Fire. De l'indie mainstream, vibrant et passionné. Et une confirmation : en l'absence de Radiohead, les Canadiens tiennent bien leur rang de plus grand groupe du monde.

 

http://www.lesitedelevenementiel.com/wp-content/uploads/the-national1.jpg

High Violet, The National. La remarque vaudrait aussi pour la bande à Matt Berninger. Classe et gravité, pas un morceau à jeter - troisième album, troisième chef-d'oeuvre.

 

http://myrebirth.fr/files/beach-house2.jpg

Teen Dream, Beach House. Un coup de coeur : ballades rêveuses, vapeurs languides, mélodies sublimes - sorti de nulle part, une forme de Disintegration pour le 21e siècle.

 

http://2.bp.blogspot.com/_wgJWncNm-kI/TO-r2wGpFOI/AAAAAAAABHw/_QPJOSkt8SM/s1600/Bradford%252BCox.jpg

Halcyon Digest, Deerhunter. Bradford Cox est un surdoué, personne ne songera à le nier. Et il est malade, au sens figuré comme au sens propre. Shoegaze psyché ? Bien plus que ça.

 

http://3.bp.blogspot.com/__tl7WEyRRjk/TOKO-Kni0NI/AAAAAAAADm4/VUqaS6eJWxo/s1600/JanelleMonae_large.jpg

The ArchAndroid, Janelle Monae. Une claque. Cette fille sait tout faire : le single de l'année, des ballades mielleuses, un duo avec Of Montreal. Une sorte de Prince au féminin. 

Et votre top 5 à vous, les enfants ?

commentaires

l'heure des bilans

Publié le 21 Décembre 2010 par F/.

Bientôt ici-bas : les 5 albums de l'année, les 5 romans et même, allez soyons complètement fous dans nos têtes, les 5 singles (source : mon avis personnel de moi que j'ai). Préparez la myrrhe, l'encens, les tomates, le goudron, les plumes, le bûcher, les cartons "applause" et les masques d'indifférence.

 


 

Je suis enfin en train de lire NonNonBâ. Bizarrement, j'ai trouvé le début un peu chiant (il faut dire que c'est un domaine dont je maîtrise assez mal les codes). Maintenant, je suis assis, et je me tais.

 

http://www.actuabd.com/IMG/jpg/NonNonBa1.jpg

 


Sinon, c'est pas pour avoir l'air mais en ce moment, sur la page facebook de Bal de Givre à New York , vous pouvez gagner un exemplaire du roman rien qu'en cliquant sur une photo (en gros).

commentaires

noël ou presque

Publié le 21 Décembre 2010 par F/.

Elric et les siens sont aux prises avec des conflits moraux et des cannibales déments ; prisonnier de son Ile du sommeil, Eeelian hésite encore entre la vie et la mort ; Amber et Luna Wilcox, prêtes à en découdre, attendent qu'on les déleste de quelques virgules superflues. Triste vérité, ô innocent lecteur : certain soir de pleine lune, miné par les affres de la création , l'auteur, seul dans sa tour d'obsidienne, éprouve comme un soudain besoin de se détendre grave.

 

commentaires

livre d'images

Publié le 17 Décembre 2010 par F/.

Samedi : The village green preservation society dans les enceintes, une merveille d'album, un truc parfait pour les matins gris. "Lamenting the passing of old-fashioned English traditions," qu'ils disaient. Tu m'étonnes.

 

 


 

Pour une fois que je me souviens d'un rêve : j'étais avec Bret Easton Ellis, cette nuit. Dans une limousine. J'essayais de lui arracher une interview sur la vie à Los Angeles, l'industrie cinématographique et tout le bordel. Etrangement, il était plutôt d'accord. Le tout était de trouver un moment."Et par mail ?" ai-je suggéré. "Non, non, a-t-il répondu. Moi, je préfère marcher." Je lui ai dit que je travaillais pour Inculte. "Ah oui, a-t-il marmonné. Je fais un truc avec Inculte ce matin." Le truc en question, c'était peser des livres dans des balances à plateaux. Les Lois de l'attraction contre L'Odyssée, ce genre. Ensuite, il partait pour trois semaines. J'ai essayé de lui donner mon mail. "Fabrice, I'd love to answer your questions, i swear," a-t-il clamé avant de disparaître. Ah, ces stars.

 


 

A propos de rêve : L'Ile du sommeil va être réédité chez Flammarion. C'est un bouquin que j'ai écrit il y a onze ans. Il n'est pas bien long, et s'adresse plutôt à de jeunes lecteurs (école primaire). Si des gens veulent y jeter un oeil, ils sont les bienvenus. Sauf que c'est pour lundi. En même temps, je ne sais pas trop ce que j'attends d'une telle relecture. Je veux dire, onze ans après. Enfin, écrivez-moi, on verra bien.

commentaires

enfin !

Publié le 16 Décembre 2010 par F/.

 

 
commentaires

bal de givre, première

Publié le 15 Décembre 2010 par F/.

Les choses se précisent pour Bal de givre à New York : chronique RTL le mardi 11/1/11 (ça ne s'invente pas), article + interview dans 20 minutes ce même jour, Le Figaro en vue, et Pages des libraires, et Lire, et bien d'autres. La blogosphère, déjà servie, commence à frémir avec la réactivité et la passion qu'on lui connaît.

Et le roman a désormais sa page facebook, assortie d'un mini-site exportable sur votre propre blog et qui vous permettra, outre les infos auxquelles vous êtes en droit de vous attendre, de vous promener sur la google map de New York à la recherche d'impressions et d'indices. En attendant plein d'autres surprises...

 

http://newyorkcity-newyork-guide.com/images/gallery/central_park_snow.jpg

 

Rappel : le roman sort le 5 janvier, mais est évidemment disponible en pré-vente.

commentaires

fake empire

Publié le 14 Décembre 2010 par F/.

Le fait est scientifiquement prouvé : Saumur fait grossir, provoque des maux de tête, induit une fatigue intense et augmente la PAL. Vous l'aurez deviné, c'était parfait.

 


 

Et me voici de retour dans les Jeunes Royaumes. Essayer d'écrire comme Moorcock est un exercice délicat, riche d'enseignements : chaque personnage est un bloc de sentiments et d'affects - les dialogues ne s'éternisent pas, les descriptions non plus, d'où la brièveté globale de la plupart des textes. En définitive, on se trouve moins en présence d'une histoire que d'un trip, dans le double sens du terme. Voyage et hallucination, c'est ainsi que je décrirais Les Buveurs d'âme. Elric est en deuil, il est perdu. Pour l'écriture, rien de tel que d'essayer de lire Howard et Proust en même temps.

 


 

En vérité, ce que racontent les autres est toujours mieux.

 

http://juicy.tuxboard.com/wp-content/uploads/2010/09/boardwalk-empire-buscemi.jpg

 

"This is, quite simply, television at its finest, occupying a sweet spot that—for all the able competition—still remains unique to HBO : An expensive, explicit, character-driven program, tackling material no broadcast network or movie studio would dare touch... For those wondering when the channel would deliver another franchise to definitively put it on top of the world, Ma, the wait is over : Go directly to 'Boardwalk.'"

 

commentaires

Joanne, Strasbourg

Publié le 11 Décembre 2010 par F/.

Elle était là samedi 4 à Montreuil. Elle m'a écrit une grande et belle lettre, une ode aux livres et à la lecture.

Je devais lui envoyer quelque chose, elle m'a laissé son adresse en Alsace, mais pas son nom de famille.

Je me retrouve un peu con. Joanne, si tu lis ces lignes, merci de me dire qui tu es.

commentaires
1 2 > >>