Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

tu aimes les glaces, canard ?

Publié le 23 Janvier 2014 par F/.

Plutôt déçu par Room 237 en fait : sans en attendre monts et merveilles, j'espérais tout de même quelques analyses éclairantes. Las ! A deux ou trois exceptions près, les élucubrations des intervenants brillent moins par leur imagination délirante que par la conviction un peu inquiétante avec laquelle ces derniers tentent de les défendre. Moi aussi, je peux *prouver* que Shining est une métaphore éclairée de la politique intérieure américaine des cinquante dernières années. Par contre, j'aurais aimé un peu plus d'explications sur ça :

 

Commenter cet article

noodles 27/10/2014 20:47

je vous conseille la lecture d'un article signé laurent vachaud sur kubrick, paru dans la revue positif de janvier 2013. C'est l'analyse la plus pertinente et la plus sidérante que j'aie lue sur ce sujet (avec le livre de michel chion) .

F/. 23/01/2014 22:19

J'ai bien compris ça, Sophie, mais ce sont les échos mêmes que je ne trouve pas très convaincants. C'est souvent de l'ordre du gag, quand même.

Sophie 23/01/2014 22:28

Justement, j'ai trouvé ça fascinant de constater à quel point certains étaient prêts à voir tout et/à partir de rien parce qu'ils avaient une idée en tête, et aussi à quel point ce film leur laisse l'espace pour construire l'interprétation qu'ils veulent percevoir au lieu de leur en imposer une. C'est une belle manière de (dé)montrer que la vérité est dans l’œil de celui qui regarde plus qu'elle n'existe dans une bulle de cristal externe à notre expérience et à nos perceptions. Toutes ces interprétations folles nous jettent au visage nos propres théories (parce qu'on a tous au moins eu une théorie ou l'autre sur une oeuvre d'art) et nous permettent de réaliser que, nous aussi, nous pourrions passer pour cinglés aux yeux de ceux qui n'arrivent pas à voir la même chose que nous dans ce que nous regardons/lisons/écoutons. C'est ça qui m'a totalement fascinée dans ce film. Ça et le coup du bureau impossible ^_^ (parce que quand même, son existence est "réelle" et sans aller jusqu'à adopter une théorie ou l'autre, je trouve géniale la présence de cette pièce dans le film).

Sophie 23/01/2014 22:14

Peut-être est-ce parce que "Room 237" n'est pas un documentaire ayant pour but d'analyser et d'expliquer "Shining" mais bien de montrer l'impact que ce film a eu sur ses spectateurs en particulier et la manière dont le cinéma trouve écho dans nos obsessions et vice-versa en général...