Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

don't ask the dust

Publié le 20 Février 2014 par F/.

L'intégrale Arcadia (chez Bragelonne) et le YA Passeurs de mort (chez Flammarion) sont enfin disponibles chez la plupart des libraires indépendants libres & souriants, mais pas seulement. Quinze ans séparent ces deux livres ; j'espère que ça se voit un peu, et pas dans le mauvais sens. J'ai déjà écrit trop de trucs larmoyants sur Arcadia et sa genèse épique - d'ailleurs, je repars à Rome aujourd'hui, on dirait que je le fais exprès -, je n'en rajouterai donc qu'une couche, fine, laquée : j'ai été très heureux d'écrire ce livre, et je suis très heureux qu'il existe de nouveau. Passeurs de mort, quant à lui, a été terminé à 1200 m d'altitude, dans le Vercors, où personne ne m'a vu sauter à l'élastique, et j'espère qu'il vous plaira. Il est dédié à la mémoire du tonton de mon oncle, disparu (disons : end of identification to form) il y a un peu plus d'un an à 200 m de chez nous. Quelques conseils au cas où mon avion s'écraserait : Present Tense des Wild Beasts, merveille d'élégance sur nappes électro smooth. Lectures intimes de Virginia Woolf, paru chez Pavillon poche, où la haute dame de Bloomsbury pourfend ses contemporains avec sa grâce coutumière : "[...] on peut supposer que Conrad aurait gagné en influence [...] s'il avait écrit ce qu'il avait à écrire, sans se préoccuper constamment des apparences", mais fait également allégeance, parfois (Jane Austen bien sûr, Emily Brontë) et le terrible True Detective de HBO dont, oui, tout le monde vous parle ces jours-ci, et où McConaughey tutoie encore une fois l'excellence sur fond de bayous et de Roi en Jaune.

 

 

Commenter cet article