Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

lumière dans les fissures

Publié le 30 Mai 2015 par F/.

lumière dans les fissures

Il arrive encore parfois qu'un bon livre se vende : ce genre d'incongruité doit être apprécié à sa juste valeur. Best-seller outre-Atlantique, Toute la lumière que nous ne pouvons voir débarque en France fraîchement auréolé d'un prix Pulitzer conquis de haute lutte - Richard Ford et Joyce Carol Oates repartant les mains vides. Le roman ? Sombrement féérique. Il y a quelques jours, dans les locaux ensoleillés d'Albin Michel, j'ai eu le plaisir d'interviewer Anthony Doerr, tout juste débarqué de l'Idaho. Un garçon charmant, ravi, bien sûr, mais que son succès laissait gentiment perplexe. Avant de le laisser repartir, j'ai brièvement mentionné les éditions des romans de Jules Verne illustrées par Gustave Doré que, fait étrange, il ne connaissait pas. Je lui ai recommandé de courir chez Gibert. J'espère qu'il l'a fait. (Deux semaines plus tard, comme cela doit m'arriver une fois par an, je déjeunais avec Francis Geffard, son éditeur : toujours une joie immense. Il faut dire que le monsieur, ci-devant créateur du festival America et affublé d'une humilité hors-normes - est une sorte de docteur ès discernement littéraire. Dans le grand cercle du monde, c'est lui. Le Fils, c'est lui. Le Paradis des animaux, c'est lui. L'année dernière, le Pulitzer lui était passé sous le nez - merci Donna Tartt. Ende gut, alles gut).

Commenter cet article

Léa Touch Book 03/07/2015 21:41

J'ai vraiment aimé ce livre qui nous fait rencontrer deux protagonistes incroyables, deux destinées qui vont finalement se croiser... Un beau roman !