Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

in its right place

Publié le 12 Octobre 2012 par F/.

2012-10-11-22.24.45.jpg

 

1 - Je chantais/dansais sur Creep dans ma chambre il y a vingt ans. J'étais le 26 mai 1996 au Bataclan pour la première vraie tournée de radiohead en France. J'ai été au Zénith ensuite (deux fois), sous le chapiteau sauvage de la Plaine St Denis, au Grand Rex pour le premier concert absolument mémorable de la tournée Kid A, j'ai été à Bercy (deux fois aussi, dont hier) et j'ai vu un concert de Nîmes retransmis en vidéo dans je ne sais plus quelle salle - bon, je suis sûr d'oublier au moins un truc. Je bossais à peine quand les Inrocks nous ont expliqué que The Bends était un album qui n'engendrerait rien, j'ai téléchargé TKOL depuis la Martinique, chaque fois je me dis que je vais peut-être passer mon tour pour cette fois-ci mais impossible - la musique de radiohead m'a trop suivi partout, c'est juste la bande originale de ma vie.

2 - J'ai écrit un livre sur radiohead pour Librio qui n'a pas été publié à cause d'un changement brusque de ligne éditoriale - et qui est devenu un tiers de Big Fan par la suite.

3 - Radiohead est seul groupe dont j'ai rêvé un album plusieurs mois avant sa sortie (c'était Kid A). Le résultat n'était pas si différent de ce que j'avais entendu dans mon sommeil et en même temps, il n'avait rien à voir. C'était l'époque où France Inter diffusait des chansons en avant-première.

4 - Radiohead est un groupe qu'il est de bon ton de détester : le chanteur a une voix geignarde, ses trucs électro, c'est de la branlette, ils ont pris la grosse tête, <ici insérer n'importe quel groupe prog rock de votre choix> a déjà fait ça il y a vingt ans et en mieux, c'est de la musique de dépressif, etc. Hé, les gars, j'ai une mauvaise nouvelle : on s'en fout.

5 - In Rainbows est peut-être le meilleur album du groupe : un pied dans le passé, un pied dans le futur, un pied nulle part, absolument, c'est bien un extra-terrestre, la synthèse parfaite entre l'émotion, la pop, l'électro et la joie.

6 - Everything in its right place, l'une des chansons les plus étranges du groupe, est devenu un hymne en concert, joué souvent au début ou à la fin. C'est un titre qui relève de la transe. C'est une chaleur intense et le froid d'un autre monde, la familiarité totale et la bizarrerie absolue, la foule qui chante et une solitude de dingue. Le groupe s'en va, les machines jouent toutes seules - pour ce que nous en savons, ça pourrait durer des heures.

7 - Quel groupe, au cours des vingt dernières années, aura pris la décision tacite de ne jamais vous lâcher, de ne jamais cesser d'essayer de vous surprendre, de ne jamais cesser d'aller de l'avant, de ne jamais cesser de tenter des trucs, n'importe quoi, parfois - quel groupe aura proposé le premier une tournée sans sponsor payée par les fans ou un album gratuit, aura refusé la pub, aura laissé ses fans inventer des vidéos, aura cultivé le silence et l'absence comme un instrument de précision poétique ?

8 - Les contradictions de Thom et de sa bande peuvent avoir quelque chose d'irritant. La politique, ou pas la politique ? La gratuité, ou les concerts géants à 70€ ? L'engagement ou le retrait ? Mais regardez les deux décennies écoulées et essayez de me dire qui a tenu le flambeau. Citez un groupe à la hauteur, un seul, un groupe qui aurait vendu des disques, un groupe qui aurait changé tout en restant le même, un groupe qui ne serait pas vautré dans la prétention, qui ne serait pas fourvoyé dans le mainstream, qui n'aurait pas explosé en plein vol - un groupe qui ne serait ni les Stone Roses ni Coldplay ni les Pixies, par exemple, et dont les disques seraient un peu plus écoutables que le dernier album d'Animal Collective ?

9 - Une des raisons qui font de radiohead le, ouvrez les guillemets, envoyez les tomates, meilleur groupe du monde, fermez les guillemets, c'est qu'il possède aussi l'un des meilleurs producteurs, l'un des meilleurs guitaristes (le plus inspiré en tout cas, jetez donc une oreille aux B.O. de There will be blood ou de Norwegian wood) et, assurément, un putain de batteur.

10 - Ajoutez Supercollider à la tracklist de TKOL, play it LOUD et, subitement, vous obtenez l'un des meilleurs albums de l'année 2011.

 

setlist.JPG

Commenter cet article

Kitty78 12/11/2012 12:07

"c'est juste la bande originale de ma vie"
Voilà un propos que je pourrait faire mien.
Je ne parle plus de Radiohead à personne depuis longtemps, ni de l'émotion que des morceaux comme "Reckoner" ou "How to disappear completly" peuvent susciter en moi. On est touché ou on ne l'est
pas. Tant pis pour ceux qui n'entendent pas (ou plus) cette grâce insensée.
Merci pour ce billet :)

F/. 12/11/2012 16:48



Merci à vous pour ce retour !



Lapin 14/10/2012 17:37

Pour (re)trouver la magie du concert de Bercy (que le son était mauvais...), jette un oeil aux vidéos du dénommé "agadsa" sur YT.

Lapin (troyen)

Marcel Trucmuche 12/10/2012 22:39

Oui, c'est exactement ça !

La sensation de meilleur album - et je vous rejoins, "In Rainbows" est suffisamment presque parfait pour qu'ils sontinuent l'effort - , cette sensation donc, je l'ai ressenti aussi avec l'album
d'un autre groupe, qui par contre n'aura pas résisté au virage dans "l'universel personnel" : "Spirit of Eden" de Talk Talk (et ensuite "Laughing Stocks" puis l'album solo de Mark Hollis). Un
parcours assez similaire, mais Radiohead, là, dans l'audace, aura réussi ce que beaucoup n'auront qu'espéré.

Merci pour ce billet, je me resservirai volontiers de vos arguments la prochaine fois qu'on me servira les poncifs du genre, en pensant bien à vous !!

F/. 12/10/2012 22:46



Ah, Talk Talk, Spirit of Eden ! J'en avais parlé il y a longtemps je crois comme l'un des meilleurs albums de sa décennie, tout simplement ! Je vous rejoins à 100%.