Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

montreuil 2010

Publié le 8 Décembre 2010 par F/.

Alors donc oui bien sûr je n'ai pas été spécialement graphomane ces derniers temps parce que voyez-vous j'étais crevé parce que imaginez un peu j'étais hum comment dire à Montreuil et donc voilà.

 

http://www.lepoint.fr/content/system/media/6/20100401/photo_1270136370284-1-0.jpg

 

Non, je ne connais pas ce petit mec à lunettes. C'est un cliché que j'ai piqué, histoire de. La honte et le déshonneur sur moi.

Ma mémoire étant ce qu'elle est, et en absence de photographies probantes, je ne puis que m'incliner et rendre hommage aux lectrices et lecteurs, plutôt nombreux me semble-t-il, qui sont passés me voir vendredi et samedi et lundi pour me faire signer des trucs ou discuter le bout de gras ou me coller des papillons dans le dos (si). Notamment : un certain nombre de bloggueuses bien sûr (ma chère Lily, une Hérisson, une Laure, une Ori, une Exécutrice, une Vanessa, une vampire, une Sandie, une autre & inévitable & toujours joyeuse Laure accompagnée de sa bande tout aussi enthousiaste - et j'en oublie forcément, j'en oublie des dizaines, et c'est à ce moment que je réalise que je n'aurais jamais dû commencer cette liste, la lapidation passive est un sport très surfait, cette phrase est un peu trop longue, le bouton du siège éjectable se trouve en haut à droite, il y a une petite croix dessus), ainsi qu'un Florian, ainsi qu'un ami de Mutzig, ainsi qu'un Gaël, ainsi que de nombreu(x)ses bibliothécaires et profs de français et documentalistes - le nerf de la guerre - qui me laissent leurs cartes ou prennent mon mail ou sourient seulement ou m'invitent ou veulent m'inviter ou promettent de m'inviter ou pourraient éventuellement caresser le-projet-de-m'inviter-mais-ne-nous-emballons-pas-mon-bon-monsieur, sans oublier les amis, auteurs, éditeurs et autres qui se reconnaîtront sans peine et ne m'en voudront pas de ne pas les citer ou alors seulement par allusions subtiles et légères, genre : hello, Florence H. ! oh, et hello Marie D., que je vois bien trop rarement mais que je porte dans mon coeur, ainsi qu'une poignée de journalistes abusivement sympathiques.

Brève et amusante rencontre avec Bénédicte Taffin sur le stand Gallimard : ma consoeur débutant visiblement dans l'art délicat des dédicaces sans stress,  j'essaie de faire mon malin et de lui expliquer deux ou trois trucs sur les rencontres en collège ce qui n'a, en vérité, pas grand-chose à voir, et je me rends compte soudain que je parle chinois ce qui, certes, est plutôt de bonne augure pour la suite mais, soyons honnête, ne l'aide pas vraiment sur le coup. Respire, Bénédicte. Tout va merveilleusement bien se passer. Un premier roman chez Gallimard jeunesse, ce n'est pas donné à tout le monde.

Les gens sont assez enclins à acheter La Vie extraordinaire des gens ordinaires. Il faut dire que c'est un livre que je n'ai pas trop de mal à conseiller. Et c'est compliqué ? Non. Et ma nièce de 13 ans peut le lire ? Oui. Et on peut picorer dedans ? Oui. Et il faut nécessairement tout se taper ? Non. Et ce sont des histoires vraies ?

- Oh, regardez derrière vous : Frédéric Mitterand !

- Hein ? N'importe quoi.

- C'est treize euros cinquante mais la caisse est là-bas. Une excellente journée à vous, mademoiselle, et le bonjour à qui de droit. Je vous souhaite chance et bonheur et amour et réussite dans tous les domaines y compris examens scolaires et médicaux et redressements fiscaux inopinés - ton mec est parti, tu lis ce livre, il revient derrière toi comme un chien derrière son maître - et remember : Jesus loves you, he love you yeah, yeah, yeah.

Ouais, il y a également des gens qui ont déjà lu Bal de givre à New York. C'est assez flippant, ce moment où les lecteurs vous parlent d'un bouquin qui sort dans un mois. Surtout quand on oublie que des épreuves ont été envoyées. Surtout quand on se rappelle que l'auteur est l'âme du livre, mais que lecteur est son intelligence. Votre vie se met à ressembler à un film de Richard Kelly.

- Sympa, votre roman.

- Quel roman ?

- Eh bien, celui qui n'existe pas encore.

- Ah, ah.

- Ah, ah, oui. Vous voulez que je vous dise comment ça se termine ? Vous voulez que je vous dise ce qui va se passer maintenant ? Vous voyez ce lapin géant, là-bas, perdu au milieu de la foule ?

- Oui mais...

- Vous et moi sommes les seuls à le voir, hélas - ou heureusement, ça dépend du point de vue. Votre prochain livre parlera de magie, vous vous rappelez ? J'ai la date de la fin du monde dans la poche droite de mon manteau, vous préférez les sardines Belle Iloise aux sardines Quiberonnaise, à l'âge de quatorze ans, vous avez frappé un garçon dans un garage avec une raquette de tennis en bois, votre groupe sanguin est O+, vous n'avez pas voté en 2002 et votre passeport expire en décembre 2017. Vous me signez mon livre ?

- Non mais c'est pas possible parce que...

- Je plaisante. Vous l'avez déjà signé, évidemment.

 

http://s.excessif.com/mmdia/i/62/1/frank2-4295621ziuks.jpg?v=1

 

C'était, l'un dans l'autre, un très bon salon. Les premiers exemplaires de Bal de givre à New York - les vrais - partent aujourd'hui vers les scintillantes boîtes aux lettres des bloggeuses engourdies & censément impatientes et impitoyables et impitoyablement impatientes que ma redoutable attachée de presse s'est chargé de sélectionner. Si vous ne recevez rien et/ou que vous n'êtes pas une bloggueuse engourdie et/ou que vous pensez que c'est un scandale parce que votre blog est suivi quotidiennement par 50 000 personnes et que vous avez des trucs super importants à raconter sur les bals, le givre, l'interruption momentanée de la soi-disant réalité et les sonnets de Shakespeare, alors, évidemment, vos insultes et gémissements sont les bienvenus ici. Sans quoi ayez je vous prie l'amabilité de patienter jusqu'au 5 janvier.

Commenter cet article

heclea 21/12/2010 19:20


Je ne fais pas partie des heureuses citées mais c'est normal vu que je suis inconnue au bataillon et c'est pas grave parce que j'étais avec Florian qui lui est cité donc c'est tout comme (n'est-ce
pas Florian que tu partages !)

Je ne fais pas non plus partie des bloggueuses qui ont trop la classe et ont reçu Bal de Givre en avant première mais c'est normal parce que je n'ai que 49 999 visiteurs par jour, ou presque, ou
pas... et puis l'essentiel c'est tout de même que le 5 janvier n'est plus si loin, alors ce sera mon cadeau qui me remotivera d'avoir repris le boulot !

Et puis merci :D


F/. 21/12/2010 19:25



Désolé Helclea. J'ai oublié plein de monde. Et merci de passer ici. Et sinon, il y a des exemplaires du bouquin à gagner sur facebook. Même si c'est peut-être trop tard. Joyeuses fêtes et tout le
bazar.



Mathilde 19/12/2010 11:52


Bonjour ! Je ne sais pas vraiment si c'est le bon endroit pour écrire ça, mais je voulais simplement vous dire merci d'avoir écrit un livre tel que " La vie extraordinaire des gens ordinaires ". Ce
livre m'a tellement plu que je crois l'avoir recommandé à tout le lycée ! Non, sans rire, il est entré dans ma liste de " livres à relire auprès de la cheminée ". Vous savez ce qui est incroyable ?
C'est que je devais acheter un cadeau pour une amie, et qu'en voyant la couverture et en lisant le résumé, j'en ai oublié ce que je faisais là. C'est seulement en sortant que je me suis rendue
compte que j'avais oublié le cadeau ! (PS : je suis quand même repartie chercher ce pour quoi j'étais venue). Je n'arrête pas de me demander si tous ces gens dont vous avez raconté l'histoire
existent vraiment, s'ils vous ont vraiment raconté tout ça, mais à vrai dire, en y réfléchissant bien, je pense que je ne veux pas connaître la réponse. Après tout, l'incroyable n'est croyable que
si le mystère continue de planer et que les gens continuent de s'interroger !
Une seconde chose pour laquelle je vous remercie, c'est parce que vous m'avez redonné envie d'écrire. Comment ? Pourquoi ? Je ne sais pas. Encore un mystère !
En tout cas, je vous souhaite de joyeuses fêtes et j'espère me régaler autant en lisant d'autres de vos écrits :)

Une lectrice conquise.


F/. 19/12/2010 11:55



Merci Mathilde. C'est le genre de message que je mets sans hésiter au pied du sapin.


Amitiés, et joyeuses fêtes.



Laure 15/12/2010 21:00


Waouh ! Ca fait un bail que j'ai lu ton article et je me rends compte que je ne l'ai même pas commenté (alors que je voulais le faire !).

Apparemment nos papillons auront traumatisé pas mal de monde cette année - et encore, avec toi on est resté sobres ; Gilles, Erik, Pef et plein d'autres ont eu moins de chance x) ...

Etre citée dans ton article... ça fait chaud, là. "Joyeuse", je suppose que c'est positif. "Inévitable"... Je décide de le prendre dans le bon sens ^^' .

Sinon, j'ai fini le Maître des Dragons. Un véritable feu d'artifice, c'était merveilleux. J'ai enchaîné sur la Vie extraordinaire des gens ordinaires, que j'ai fini tout à l'heure pendant un cours
d'Histoire Culturelle - tu comprends, faut bien mettre son temps à profit. Beaucoup de passages poignants, des phrases qui interloquent ou qui résonnent. Je me suis prise, parfois, à relever la
tête au détour d'un paragraphe et à rester méditative quelques minutes, les yeux dans le vague, un sourire flottant sur les lèvres, une drôle de sérénité dans le coeur. Je ne sais pas quoi te dire
sinon un grand Merci. Je prends vraiment un plaisir immense à voyager le long de tes mots.

Je me suis lancée dans Si par hasard c'était l'amour, de Stéphane Daniel. Quand j'aurai fini les deux tomes, je plongerai dans Projet Oxatan - j'ai craqué, à Montreuil. M'enfin je me retiens encore
pour Dreamamericana. Pour l'instant.

Tu coyais quand même pas que j'aurais plus rien à te faire signer, hein ;) ?

Bref, je me suis déjà bien étendue je trouve, et tu as sans doute plein d'autres trucs à faire que de lire mes bafouilles, aussi joyeuses et inévitables et papillonnantes soient-elles.

Je t'embrasse, donc, et te dis à bientôt - inévitablement ;) .

Laure.


Sandie 10/12/2010 21:20


Ce petit bout de chou à l'air bien concentré, ça fait plaisir à voir!


charlotteb 10/12/2010 12:33


lu et commenté sur mon blog, un bon moment givré, merci !