Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

sortir

Publié le 7 Juillet 2010 par F/.

C'est l'époque. Depuis près de deux mois, une fois par jour en moyenne, on m'invite quelque part : salons, lectures, colloques, interventions diverses. Stupéfiante vitalité d'un milieu littéraire que l'on dit fréquemment exsangue ou sans le sou. Je suis ravi. Mais j'ai une famille. Mais c'est merveilleux. Mais je dois écrire. Mais il y a les amis. Mais c'est épuisant. Mais c'est important. Mais je m'étais promis de lever le pied. Bref. Je serai, à partir de septembre, à Nancy, à Strasbourg (une conférence avec Bernard Werber, ai-je cru comprendre, voilà qui devrait être intéressant, au sens maléfiquement chinois du terme), au Mans, à Montélimar, à la BNF, à Saint-Paul-Trois-Châteaux, à Saumur, et dans un certain nombre de collèges un peu partout en France. Restez à l'écoute.


M. Moorcock est à Paris, jusque fin octobre, dans son nouvel appartement. D'ici quelques semaines, je me pencherai sur notre roman commun. En attendant, nous avons prévu de prendre le thé. How smart, how witty : après tout, il ne fait que 35°C, et les touaregs s'adonnent aussi à ce genre de sport provocateur.


Vendredi : cinq jours à Nantes pour ce qui est devenu, depuis quatre ans et sous le haut patronage de l'Atalante, un authentique rituel. Anniversaire de mariage, anniversaire de Pierre Michaud, visite d'amis (Pierre B., Gess, Soledad) - et la maison de Mireille, le jardin de Mireille, les kayaks de Mireille, son chat, ses chats, nous signale à l'instant l'AFP : sous les sardines, la plage, une certaine idée du bonheur.


Parcouru, à la campagne, le WE dernier, un autre volume du journal de Renaud Camus, oui, cet infâme-ci, villipendé à son temps par les hordes rédemptrices des Inrocks et du Monde pour propos politiq

uement incorrects / antismétisme / whatever you wanna see in it, et défendu, grosso modo, par une maigre cohorte d'amis, dont Emmanuel Carrère. Lu dans la foulée le fameux Corbeaux, journal de bord d'une défaite annoncée, tentative de survie en milieu 100% hostile. Le sujet en est si brûlant et furieusement actuel que je me garderais bien (faute de temps, et ayant déjà eu, ces dernières semaines, mon compte de polémique stérile) d'émettre le moindre commentaire, mais allez faire un tour si vous savez un peu de quoi il retourne, vous serez peut-être surpris.


Vladimir Nabokov pour finir : "Je me suis toujours émerveillé devant des avatars qui pour moi tiennent du prodige : des staliniens ardents qui se transforment en socialistes inoffensifs, des socialistes qui jettent l'ancre dans le port au soleil couchant du conservatisme, et ainsi de suite. Ce phénomène doit tenir de la conversion religieuse, à laquelle je ne connais pas grand-chose. Je pense que Dieu doit sa popularité à la panique des athées."

http://ekult.fr/images/articles/nabokov-vladimir.jpg

Commenter cet article

Myriam 08/07/2010 14:06


Bonjour,
J'habite au Mans et j'aimerai savoir à quelle date vous y serez.
A bientôt, dans notre belle ville du Mans.


F/. 09/07/2010 08:13



16/17 octobre. Au plaisir !



Sylvestre 07/07/2010 21:40


Cher Fabrice,
Une synapse foireuse m'a fait confondre la polémique autour de Renaud Camus et celle concernant Pierre Jourde ("Pays perdu"). Comme quoi.
Amitiés.


F/. 09/07/2010 08:13



C'est marrant, je pensais aussi à Jourde en lisant ça.