Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

une rentrée, deux seigneurs

Publié le 18 Juillet 2010 par F/.

En plein dans Vice caché, le nouveau Pynchon, (excellement, dirait-on) traduit par l'ami Nicolas Richard, et dissimulé sous une couverture d'un mauvais goûit particulièrement exquis, que je vous épargnerai. Los Angeles, 1970, la dope, la dope, une poignée de macchabées et toujours ce sens terrible du dialogue, cet humour tressautant et la pop-culture érigée en métaphysique. Surprise : la première chanson n'apparaît que page 54. Bien plus accessible que les précédents opus, pour l'instant.

 

Le Point Omega de DeLillo, annoncé lui aussi pour la rentrée, ressemble en comparaison à une prière de crotale. Est-ce une critique ? J'ai craint, au départ, lire le roman de trop du Don : art contemporain + digressions masturbatoires sur le siècle, la misère en plein désert. Mais comme on pouvait s'y attendre, le maître solitaire retombe une fois de plus sur ses pattes, avec une maestria de poète zen. Du grand art, pour le coup.
Commenter cet article

Lord Orkan Von Deck 23/07/2010 11:48


Hop, j'ai posté un article sur la Fonte des rêves.
ça m'amène à te poser une question : Es tu en quelque sorte admirateur de la pensée de Nietzsche ? Nihiliste peut être ?


Erik 22/07/2010 13:26


Alors le derenier Pynch n'est pas si mauvais qu'il semblait ? Pas du fond de tiroir ? La dope et les 70's, on n'est pas loin de Vineland. Tant mieux.