Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

hollow inside

Publié le 26 Mars 2014 par F/.

Il existe globalement deux façons de parler des films qu'on n'a pas aimés : cassage de gueule en règle ou recension fatiguée. Par égard aux frères Cohen, qui peuvent être considérés à peu près une fois sur deux comme des bienfaiteurs absolus de l'humanité, je jetterai un voile pudique sur Inside llewyn davis, un film qui a été tellement encensé par la critique qu'on ne peut que le trouver merdique si on s'intéresse à ce que racontent les gens en général et qu'on est doté d'un esprit de contradiction supérieur ou égal à celui d'un journaliste de D8. ""I feel they took a vibrant, crackling, competitive, romantic, communal, crazy, drunken, brawling scene and crumpled it into a slow brown sad movie" a dit Suzanne Vega mais c'est normal : elle n'est pas critique. Quant à moi, par souci d'honnêteté, j'ai été contraint de répondre "oui, parfois" à mon ORL qui me demandait s'il m'arrivait de m'endormir devant un film puisque visiblement, ce truc de 105 minutes filtré en gris-bleu et censé nous démontrer que tout le monde n'a pas la chance d'être Bob Dylan, n'était pas seulement un pari sur la patience idiote des journalistes de Greenwich Village.

hollow inside
Commenter cet article