Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

"et puis je voulais te dire" : un point.

Publié le 15 Janvier 2014 par F/.

Rappel : le principe du projet "parlez à vos morts" est résumé ici. Il n'est pas gravé dans le marbre mais, pour des raisons de cohérence, j'aimerais autant qu'il soit respecté. Les morts doivent être humains et réels, je le précise. Pas d'animaux ni de récits imaginaires. Quant au fait que les textes soient réécrits (une déclaration mal accueillie par certaines personnes sur FB), il s'agit, de mon point de vue, d'une nécessité absolue. Je rappelle que ce projet est destiné à publication, et je rappelle qu'écrire est un métier. Ici, c'est moi l'éditeur, et je dois gérer un certain nombre d'auteurs "débutants", peu familiers avec l'exercice - la plupart, par ailleurs, sont ravis à l'idée d'avoir un retour, comme je le suis moi-même lorsque j'envoie un roman ou une nouvelle. La question de l'authenticité de la "voix" me semble superfétatoire dans la mesure où on se trouve ici dans le domaine de l'écrit, de la transposition d'une pensée, fût-elle adressée à un(e) autre. Certains textes seront très peu retouchés, d'autres plus, c'est le jeu et, si cela ne vous convient pas (je peux le concevoir), rien ne vous oblige à participer. Ceci étant posé, j'ai reçu une douzaine de contributions fermes à ce jour, et des dizaines de propositions et de déclarations d'intention pour la plupart très touchantes. J'espère qu'elles vont se transformer en textes définitifs dans un avenir proche. Pour être honnête, je n'ai fait pour l'instant que survoler la plupart des contributions. Bien souvent, les larmes me sont venues aux yeux. Merci, merci vraiment à ceux qui m'ont contacté.

 

 

Maintenant, j'ai besoin de plus de textes, bien sûr. Beaucoup plus. Plusieurs éditeurs se sont déjà manifestés : des petits, des gros. J'en ai deux en tête, actuellement, mais je garde ça pour moi, et je communiquerai sur le sujet quand j'aurai des éléments concrets à présenter. En attendant, passez le mot. Si le principe vous semble intéressant mais que vous n'avez pas envie d'écrire - pour quelque raison que ce soit - peut-être connaissez-vous quelqu'un que l'aventure tentera. Plusieurs participants ont souligné qu'écrire les aidait et participait d'un certain processus cathartique. Tant mieux. J'espère que ce livre sera à la hauteur de la confiance qui m'est témoignée.

 

Une adresse : projet_morts@yahoo.fr

Une deadline : 1/4/2014.

 

Commenter cet article

F/. 25/11/2014 17:58

Il n'est pas trop tard. Le projet a été reporté.

Julie Juliv 25/11/2014 16:45

Mais où étais-je pour rater une expérience pareille?

olivier 22/01/2014 20:20

A light fringe of snow lay like a cap on the shoulders of his overcoat and like toecaps on the toes of his goloshes; and, as the buttons of his overcoat slipped with a squeaking noise through the snow-stiffened frieze, a cold, fragrant air from out-of-doors escaped from crevices and folds.
"Is it snowing again, Mr Conroy ? asked Lily.