Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

is no fun

Publié le 11 Février 2013 par F/.

Je suis en train de relire les épreuves de Ta Mort sera la mienne. C'est un peu chiant les épreuves chez moi - j'ai tendance à tout réécrire sur papier et les éditeurs n'hésitent à embaucher des vétérans croates pour me briser les doigts que pour des question budgétaires. La question est : Est-ce que quelqu'un en a quelque chose à foutre, des répétitions, de la paresse, de la faiblesse du champ lexical ? A part Claro et Nabokov, je veux dire. L'autre jour, à la FNAC, j'ouvre des romans français au hasard. Une vedette de la présente rentrée littéraire publiée chez un éditeur du sud (restons courtois) utilise cinq fois l'adverbe "parfois" en deux pages. C'est fait exprès ? Un autre auteur encore plus vedette-sque a récemment sorti un livre intitulé Je vais mieux. Moi, j'irais mieux si tu faisais la différence entre passé composé et passé simple, collègue : ça m'épargnerait plein de questions désagréables sur le cerveau et l'utilité du temps. 

 


La semaine dernière, deux jours au sud de La Rochelle entre collèges et médiathèques. A celle de Saint-Jean d'Angély (sept mille cinq cents habitants), quarante personnes viennent m'écouter parler de livres. Quarante. Un vendredi pluvieux de février. Ils sont forts, ces Angériens.

 


 

En ce moment, j'écoute Mars is no fun de Camille en boucle. Vous pouvez me rayer de vos amis FB si vous voulez.

 


 

Je parlerai du dernier David Vann dans le prochain Chronicart. Une tuerie.

 

http://www.gallmeister.fr/images/book_v_547.jpg

Commenter cet article

laura 20/02/2013 13:38

Oh que oui, le lecteur en a à foutre des répétitions, invraisemblances, vocabulaire utilisé et les correcteurs ont raison. C'est une des raisons pour lesquelles j'aime vous lire, cette écriture
comme ciselée, respectueuse de celui qui la reçoit, avec de belles images notamment lorsque vous "placez" vos paysages. Je crois avoir bientôt fait le tour de votre biblio et je suis toujours aussi
fan.Alors remerciez vos correcteurs, ils ont compris que le respect du lecteur fait toute la différence entre les pisse-copie (y compris ceux publiés par des éditeurs du Sud...) et les écrivains,
dont vous êtes! et que je promeus à ma modeste place, auprès de mes élèves.

De Litteris 11/02/2013 19:36

Alors, dans l'ordre :
- j'en ai personnellement quelque chose à foutre, autant pour mon confort de lectrice (chiante/exigeante, selon le point de vue), que pour mon plaisir, à nouveau purement égoïste, de lire à voix
haute (toute répétition ou faiblesse émerge alors inévitablement quand elle est injustifiée) pour partager ma lecture du moment.
- écoutant de temps à autre de manière obsessionnelle la même chanson...
- j'avais raté cette sortie : merci.

Laurent Kloetzer 11/02/2013 10:53

Non, personne n'en a rien à foutre, des répétitions ni de la faiblesse du champs lexical. La chasse aux adverbes est un snobisme, mais un snobisme nécessaire.