Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

lore

Publié le 29 Juillet 2013 par F/.

Aux dernières nouvelles, Lore, film australo-germanique de Kate Shortland, est sorti en nos contrées début 2013, et n'est pas passé loin d'une nomination aux Oscars. Ah ouais ? Bon, il ne devait pas bénéficier exactement de la même combinaison de salles que Les Profs, va-t-on dire. Le cadre de Lore, c'est celui de l'Allemagne post-WWII - en pleine débâcle du régime nazi. Abandonnés par leurs parents (le père était, genre, colonel), totalement livrés à eux-mêmes, cinq enfants de 0 à quinze ans doivent traverser le pays de part en part pour rejoindre leur grand-mère à Hambourg. Saskia, l'aînée, essaie de prendre la destinée de la petite tribu en mains... jusqu'à ce que son chemin croise celui de Thomas, un jeune Juif.

 

 

Il y avait tellement de trucs horribles ou géniaux à faire avec un tel sujet mais je crois que le seul vrai regret qu'on peut éprouver par rapport à Lore, c'est sa brièveté, son manque d'audace métaphysique, de folie. Pour le reste, ce beau petit film à grand sujet s'impose d'abord par son esthétique particulièrement léchée, ses plans d'une étonnante intensité formelle - c'est un reproche qui lui a été adressé, d'ailleurs, assez absurdement, comme si un film sur le nazisme devait forcément être laid et filmé à la truelle. Pour le reste, le scénario louvoie lestement entre les pièges et laisse votre cerveau d'occidental en paix faire la majeure partie du boulot - c'est quoi, ce Mal-là, d'où regardons-nous ce film ? Etre allemand en 44, avoir cru à Hitler, qu'est-ce que signifie ? et Eros, et Thanatos, et qui baise qui, maintenant ? et une jeune fille qui déteste le monde de s'être ouverts sous ses pieds, est-ce qu'une telle douleur a sa place ? - rarement vous aurez autant cogité pendant que le film se fait. Le travail n'étant pas terminé au moment où défile le générique de fin (un joli mindfuck ayant surgi, par ailleurs, 5 mn avant le terme), c'est un joli vacarme intérieur qui se déchaîne, comme un raclement, un grognement, ou quelque chose qui demanderait à sortir pour se brûler à la lumière du monde, si elle existe. (Lore, en anglais : 1. Accumulated facts, traditions, or beliefs about a particular subject. 2. Knowledge acquired through education or experience.)

Commenter cet article

José 16/08/2013 04:14

Petite rectification : Saskia est le prénom de l'actrice. Son personnage s'appelle Lore, justement. Hannelore pour être plus précis.

F/. 05/09/2013 17:00



Exact. Merci pour cette rectification !