Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
(please follow) the golden path

Llittérature, films, séries, musique, etc.

martinique (4)

Publié le 22 Février 2011 par F/.

L'autre jour (il n'existe pas de vendredi ou de lundi ou quoi que ce soit de ce genre en Martinique : seulement "demain", "hier", "avant" ou "fait chier plus que quatre jours"), l'autre jour, disais-je donc avant d'être grossièrement interrompu par moi-même, nous sommes allés nous promener en forêt. Etaient excusés : Chandler, Chandler Jr, et Phoebe, qui avait sans doute peur d'abimer ses chaussures avait mal à la tête, oh oui. Pour commencer, nous avons été faire les dingos dans une cascade défendue par des crabes, ce qui a permis à Joey d'exhiber une musculature à ceux qui veulent lui casser la gueule rapport aux razzies - hein ? mais non je ne l'ai pas dit. Après quoi nous sommes descendus à la file indienne, indienne, indienne, sur un chemin que j'aurais volontiers qualifié de boueux si l'adjectif "boueux" n'avait pas revêtu un sens radicalement nouveau quelques dizaines de minutes plus tard. Au début, tout allait bien : ignorant les moues consternées de son épouse, votre serviteur chantait Le dimanche à Bamako à tue-tête en mode "seul au monde" lorsque des touristes ont croisé notre route. Excusez-le, a dit Rachel. Oh non, a répondu une dame : j'aime bien cette chanson. Et toc. Mais ensuite, il s'est mis à pleuvoir. La plupart du temps, le grain martiniquais de la saison sèche dure deux minutes : j'ai lu ça dans un guide. Là, c'était plutôt deux heures avec le ciel qui s'ouvre en deux et lâche tout ce qu'il a. Monica a réussi à regagner la voiture en premier sans la moindre tache de boue sur ses chaussures, ce qui confirme, si besoin était, ses origines extra-terrestres. Then : excellent restaurant au milieu de nulle part et daïquiris furieusement chargés, dont la dégustation jette une brume rétrospective sur la suite des événements. L'après-midi, nous sommes allés à St Pierre voir les restes du cachot de Cyparis, dont l'histoire - éruption + Barnum - constitue une sorte de roman clés-en-main ridiculeusement méta-machin-chose (ne vous énervez pas, j'ai déjà posé une option). Monica nous a payé des glaces, les garçons ont admiré une boutique de cercueils et les filles ont acheté des boucles d'oreille dans un but connu d'elles seules.

 

http://www.dinosoria.com/climatique/mont-pelee-3.jpg

Les autres jours : plages diverses, et piqûres d'oursins pour votre humble chroniqueur. Conseil d'une Martiniquaise : il faut pisser sur les blessures. Rires, applaudissements, fuite éperdue.

Commenter cet article

Yulenka 26/02/2011 10:56


J'adore ces chroniques ! Et je me souviens justement d'un épisode où Chandler et Joey ont du faire pipi sur Monica suite à une piqûre de méduse...
Alors, ça marche ?


Bob Denard 23/02/2011 22:00


Toujours aussi sympa ces carnets de voyage, surtout vu à travers le prisme grisonnant de la vie parisienne. "In other news", je suppose que tu as vu la nouvelle : Pynchon, PT Anderson, Downey JR...
Miam !